Les salariés utilisent toujours plus leurs propres matériels, mixant vie privée et vie professionnelle. Pourtant, les départements informatiques et conformité n'encadrent pas suffisamment ces pratiques. Un risque pour l'entreprise?

L'usage d'appareils personnels au travail n'est pas assez encadré

84% des personnes interrogées utiliseraient le même mobile dans leur vie privée et professionnelle. C'est le constat dressé dans un sondage sur le Bring your own device (BYOD) mené par Coalfire, une société spécialisée en conformité et management des risques informatiques. Toutefois, nombreuses sont les entreprises qui n'encadreraient pas ces pratiques relatives à l'usage d'équipements personnels au sein des entreprises. Une chose serait sûre, si ces politiques internes existent en matière de médias sociaux et d'usages des appareils mobiles, plus de 60% des sondés n'en auraient pas connaissance.

Repenser l'IT et la conformité

En effet, le phénomène du BYOD demande aux DSI de repenser leur processus pour s'adapter aux changements induits par ces nouvelles technologies, mais aussi d'engager le dialogue avec les collaborateurs. Parmi ces technologies, l'ordinateur portable serait l'appareil personnel le plus utilisé en entreprise pour 68% des personnes interrogées, suivi par le smartphone pour 47% d'entre eux et par la tablette pour 20%. Et ces tendances ne seraient pas prêtes de se ralentir car elles confèrent des avantages aux salariés tels que la flexibilité et la praticité d'utiliser un appareil connu dont ils ont la pleine maîtrise.

Une protection insuffisante

Et pour l'entreprise, une réduction des coûts? Pas sûr, car selon une étude de Forrester Research, le BYOD augmenterait les coûts informatiques. En effet, ces usages posent bien sûr des problèmes de sécurité des données car ces terminaux ne sont pas maîtrisés en interne par l'entreprise. Souvent, ces appareils appartenant aux salariés ne sont pas pourvus de système de protection suffisant. 47% des sondés ont rapporté ne pas avoir de mot de passe sur leur téléphone mobile et 36% utiliseraient le même mot de passe pour plusieurs appareils. Pourtant, ils permettent d'accéder aux données professionnelles telles que les emails, ou à certaines applications métiers.

Rédigé par Claire Cavret
Social Media Manager