La progression effrénée du commerce en ligne, qui n'est plus à démontrer, oblige les vendeurs à sans cesse s'adapter et à prévoir les supports qui seront favorisés dans les prochaines années.

M-commerce : la tablette davantage sollicitée que le smartphone dans l'achat en ligne

D'après l'étude « US Mobile Commerce Sales – Satistics and Trends, menée par Visual.ly (spécialisé dans la création de visualisations de données et d'infographies), d'ici 2015, 81% des personnes achetant un téléphone posséderont un smartphone. Les achats effectués via des appareils mobiles devraient même atteindre 24% des ventes totales du e-commerce toujours d'ici 2015. Comme L'Atelier le dit depuis plusieurs années, le m-commerce est devenu une véritable industrie dont l'ampleur ne cesse de s'étendre. Si en 2012 la croissance du e-commerce et celle du m-commerce atteignaient respectivement 224 et 24 milliards de dollars, elles devraient atteindre 361 et 86 milliards en 2016. La part des ventes au détail propres au m-commerce passant donc de 11% à 24% des ventes totales du e-commerce. Et les tablettes semblent être le nouveau support favorisé par les consommateurs pour acheter en ligne.

La tablette préférée au smartphone

Maintenant que le phénomène commence à ne plus en être un et à se banaliser, il est important d'essayer d'en comprendre les évolutions. Et cela passe par l'étude des supports par lesquels passent ou passeront les consommateurs pour effectuer leurs achats. Bien que le smartphone sera toujours très sollicité dans les prochaines années – les achats effectués via cette appareil passant de 13 milliards en 2013 à 24 milliards en 2016 – ce sont les tablettes qui devraient connaître la progression la plus notable : 24 milliards en 2013 contre 61 milliards en 2016. Et les vendeurs l'ont bien compris puisque 74% des détaillants en ligne ont déjà développé ou sont actuellement en train de développer une stratégie mobile. Parmi eux, 35% ont développé une application I-phone, 15% une application Android, et 15% une application pour I-pad.

Pourquoi les consommateurs sont-ils si favorables au shopping mobile ?

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène. Tout d'abord, le gain de temps. En effet, 73% des consommateurs ont adopté cette façon d'acheter pour le temps qu'elle fait gagner. 69% la préfère pour sa facilité à localiser les « bons plans », 63% l'apprécie car ils peuvent effectuer un achat en ligne tout en continuant à faire autre chose en même temps. 55% apprécie le fait de ne plus avoir à faire la queue, enfin, 69% achètent de cette façon car ils peuvent le faire depuis n'importe quel endroit. Toutefois, même si les consommateurs sont nombreux à avoir accueilli le m-commerce, ils ne répartissent pas leur temps de la même façon. En effet, sur le temps global que les consommateurs passent sur des sites d'achat en ligne, 14% est consacré à comparer les prix, 17% est consacré à joindre un assistant, et 9% est consacré à acheter.

 

 

 

Rédigé par Kathleen Comte
Journaliste