Le groupe allemand Mannesmann, grand gagnant de l'OPA d'Olivetti sur Telecom Italia, a définitivement conclu hier son opération avec Olivetti. Contre 7,6 milliards d'euros au total, Mannesmann a a...

Le groupe allemand Mannesmann, grand gagnant de l'OPA d'Olivetti sur Telecom Italia, a définitivement conclu hier son opération avec Olivetti. Contre 7,6 milliards d'euros au total, Mannesmann a augmenté sa participation dans Omnitel à 55 % et dans Infostrada à 100 %. Omnitel compte 7,7 millions d'abonnés, Infostrada, moins d'un an après son lancement, 2,15 millions de clients (voix et Internet). Depuis son entrée en 1994 dans Olivetti, Mannesmann aura investi au total 10 milliards d'euros. Dès le mois prochain, Klaus Esser, le patron de Mannesmann, envisage d'introduire son groupe à la Bouse de Milan en double cotation. Il semble préférer cette solution à celle de l'introduction en Bourse d'Omnitel et d'Infostrada.

Après sa victoire en Italie, l'allemand vise désormais la Grande-Bretagne, l'Autriche, la Suisse ou encore l'Espagne. Klaus Esser affirme "Mannesmann veut continuer à être le premier concurrent des anciens monopoles en Italie et en Allemagne, deux pays à partir desquels la société partira pour se développer dans toute l'Europe". Bien que "satisfait" de son accord en France avec SFR, "Le rêve" serait d'accroître sa participation de 15 % dans l'opérateur de téléphonie mobile du groupe Vivendi. Face à Vivendi, France Télécom, Deutsche Telekom et Telecom Italia Mobile, Mannesmann a décidé en Grande-Bretagne de participer à l'appel d'offres de Cable & Wireless et de MediaOne pour le rachat de l'opérateur One 2 One. (Les Echos - le Figaro - 17/06/1999)