téléphone américaines. Après le rachat de CompuServe par AOL, numéro un des services en lignes, le 8 septembre dernier, représentant maintenant 12 millions d'abonnés, les trois grands opérateurs lon...

téléphone américaines. Après le rachat de CompuServe par AOL, numéro un des services en lignes, le 8 septembre dernier, représentant maintenant 12 millions d'abonnés, les trois grands opérateurs longue distance américains AT&T, MCI et Sprint, deux compagnies de téléphone régionales, Bell South et Bell Atlantic et plusieurs "access providers" ont réagi en soutenant l'initiative développée par l'un des leaders sur le marché des médias en ligne, Cnet (3,5 millions d'utilisateurs). Les trois grands "carriers" américains épaulent aujourd'hui, Snap! Online, service créé par Cnet pour fournir aux abonnés un outil et un guide de navigation sur le Web ainsi que des prestations sur le monde des loisirs ou des services d'information. Très confiant sur le développement rapide de Snap! Online, Halsey Minor, président de Cnet, affirme "il existe aujourd'hui 10 000 fournisseurs de services sur Internet qui sont opposés à AOL ; mais s'ils améliorent leurs contenus, ils peuvent rivaliser avec lui". La plupart du temps, le logiciel de navigation est fourni par l'opérateur télécom ou le fournisseur d'accès via la page d'accueil de ce dernier. Pour aller naviguer sur le Web, l'utilisateur se contente en général de transiter par cette page. Or, pour garder connectés le plus longtemps possible ses abonnés, AOL leur offre un catalogue de prestations, services et activités le plus complet possible. Plusieurs fournisseurs d'accès ont donc décidé de canaliser leurs abonnés vers Snap ! Online et vont tenter de les fidéliser. Ainsi, les opérateurs partenaires du projet, vont essayer, dans les semaines à venir, grâce à des liens ou des encarts publicitaires, d'attirer depuis leur page d'accueil les utilisateurs vers le service Snap! Online. D'ici quelques mois, un CD-ROM sera proposé aux clients intéressés. (La Tribune - 23/09/1997)