les chiffres de l'Omsyc (Oservatoire mondial des systèmes de communication), en 1997, le marché mondial atteindra 745,1 milliards de dollars (4 321 milliards de F), en augmentation de 5,6 % et ceci ...

les chiffres de l'Omsyc (Oservatoire mondial des systèmes de communication), en 1997, le marché mondial atteindra 745,1 milliards de dollars (4 321 milliards de F), en augmentation de 5,6 % et ceci grâce notamment aux téléphones mobiles. Pour 1997, les marchés des équipements et des services pour les mobiles (23 % du marché mondial) contribuent aux deux tiers de la croissance. Le grand perdant est le marché de la commutation avec une part de 31,2 % du marché mondial contre 36,9 % en 1991. En revanche, les équipements mobiles grimpent à 29,7 % contre 13,6 % sur la même période, représentant au total 129,9 milliards de dollars en 1997 (96,7 milliards en 1991). Si les services téléphoniques fixes dominent toujours le marché des services de télécommunications (615,2 milliards de dollars en 1997), leur part continue de chuter, passant à 71 % en 1997 contre 84,7 % en 1991. Sur les six dernières années, les services mobiles (radiotéléphone, radiomessagerie) qui représentent cette année 21,9 % du marché total des services ont vu leur part multiplier par 4,3. Le principal marché pour les services de communications mobiles est l'Union européenne (38,6 milliards de dollars) devant les Etats-Unis (37 milliards), le Japon (31,3 milliards). L'Europe a connu depuis 1991 la plus forte croissance annuelle mondiale (+ 40,5 %). Trois habitants sur 100 devraient en 1997 utiliser un téléphone mobile et on devrait avoir une ligne de téléphone mobile pour 4,4 lignes de téléphone fixe classique. (Le Figaro - 21/22/06/1997)