Selon IDC, le marché total des télécommunications devrait atteindre 15 310 millions d’euros en 2002, soit une progression de 5,9 % par rapport à 2001, grâce notamment aux services voix ...

Selon IDC, le marché total des télécommunications devrait atteindre 15 310 millions d’euros en 2002, soit une progression de 5,9 % par rapport à 2001, grâce notamment aux services voix et aux services données qui devraient croître respectivement de 4,7 % et de 13,6 %. En 2002, le marché professionnel enregistrera une croissance plus faible (+ 5,8 %) que celle du marché grand public (+ 6,1 %). Ce dernier bénéficiera encore, en effet, de la croissance de la pénétration d’Internet dans les foyers et des revenus provenant des services de téléphonie mobile dont les ventes de terminaux progressaient encore jusqu’au 1er trimestre 2002. Les achats effectués en 2001 devraient soutenir la croissance des services de télécommunications, et ce malgré le ralentissement de ses ventes. IDC anticipe pour 2003 une croissance de 5,5 % sur le marché des services de télécommunication. Ils devraient s’élever à 16 132 millions d’euros. Toujours selon IDC, le marché professionnel tirera la croissance du marché des services télécoms à partir de 2004, grâce notamment à la croissance des services données (accès haut débit, services d’IP-VPN), à l’apparition des premières applications mobiles et à la progression des applicatifs (eBusiness, Intranet, CRM/CT), ERP, BI, téléphonie sur IP ...) dans les entreprises. IDC prévoit que la croissance du marché grand public devrait reprendre en 2005 avec le lancement des offres de 3ème génération. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 23/10/2002)