Les fonctionnalités de la carte SIM ne cessent de s'étendre. Jusqu'à présent, celle-ci se contentait de quelques tâches comme la sauvegarde du carnet...

Les fonctionnalités de la carte SIM ne cessent de s'étendre. Jusqu'à présent, celle-ci se contentait de quelques tâches comme la sauvegarde du carnet d'adresses et des messages, ou l'authentification de l'utilisateur. La société Msystems, qui s'apprête à commercialiser une carte forte d'1 Go, la MediaSIM, va changer la donne. Aurons-nous bientôt un ordinateur dans notre mobile?
 
Les capacités de la Media SIM sont importantes : elle regroupera des fonctions stockage, processeur et logiciels, mais sera aussi capable d'administrer les DRM (Digital Rights Management), les verrous numériques qui gèrent le nombre d'écoutes ou de visionnages d'un fichier et qui délimitent les possibilités de graver ces documents. A l'heure où les plates-formes de téléchargement s'engouffrent dans le "sans-DRM", voilà qui devrait plaire aux majors!
 
Msystems ne devrait pas s'arrêter là. Eytan Pisetzky, vice-président marketing de sa division opérateurs mobiles, a en effet annoncé que la MediaSIM, qui "est aussi dotée d'un processeur et d'une machine virtuelle Java [...], pourra également servir de plate-forme pour lancer des logiciels".
 
Un système d'enregistreur vidéo numérique est aussi envisagé. Les vidéos, qui seraient envoyées directement sur la MediaSIM d'un portable, ne pourraient être lues qu'avec une technique DRM contenue sur la même carte. L'intérêt est simple: en sauvegardant tout au même endroit, il sera possible de récupérer l'intégralité de ses données même après le transfert de sa carte d'un téléphone à un autre.
 
La MediaSIM ne sera accessible pour le moment que sur quelques téléphones, et en particulier les modèles récents, les logiciels et les contenus stockés dans la mémoire flash ne pouvant être accessibles sur un modèle dit standard. Les partenaires ne devraient cependant pas être difficiles à trouver: Orange a déjà signé un accord à l'occasion du salon 3GSM au début de l'année. Et le salon "Cartes 2006" à Villepinte en novembre devrait permettre à la société de conclure d'autres accords.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/10/2006)