France Telecom ouvrait le 4 février 1983 le service Annuaire Electronique en Bretagne et commençait à équiper les français en Minitel. Le Minitel est toujours utilisé dans les foyers ...

France Telecom ouvrait le 4 février 1983 le service Annuaire Electronique en Bretagne et commençait à équiper les français en Minitel. Le Minitel est toujours utilisé dans les foyers et les entreprises, vingt ans plus tard. En 2002, plus d’un milliard d’appels ont généré près de 2,8 milliards de minutes de connexions, avec plus de 13 millions d’utilisateurs et plus de 9 millions de terminaux répartis à quasi-égalité entre Minitel dédié et émulateur PC ou Mac. Plus de 32 % de la population française âgée de 15 ans et plus consultent aujourd’hui régulièrement les services MInitel, soit depuis un terminal dédié, soit depuis un micro-ordinateur. La consultation la plus fréquente porte sur l’annuaire électronique, les services pratiques comme la vente par correspondance et les petites annonces, le tourisme et les transports grand public ainsi que les services banque/finances ou bien encore les services ludiques (jeux, astrologie ou messagerie). Le développement de l’équipement en téléphones portables des français a fait apparaître de nouveaux usages du MInitel. Près de 4,7 millions d’appels Minitel ont ainsi été générés en 2002 pour l’envoi de SMS ou le téléchargement de logos ou sonneries. Le Minitel reste la première source de revenus pour les éditeurs de services en ligne. La solution Et Hop Minitel proposée par France Telecom leur permet de mutualiser la production de leurs contenus internet pour les diffuser aussi sur Minitel. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 07/02/2003)