Les objectifs de Yahoo sont clairs : le portail américain veut lancer une offensive en Chine. Le pays compte quelque 70 millions d’internautes, et c’est par conséquent le second marché au monde...

Les objectifs de Yahoo sont clairs : le portail américain veut lancer une offensive en Chine. Le pays compte quelque 70 millions d’internautes, et c’est par conséquent le second marché au monde, derrière les Etats-Unis. Mais jusqu’à présent, Yahoo n’a rencontré qu’un succès mitigé à cause de la concurrence locale, représentée par des portails comme Sina.com, Sohu.com et Netease.com.

Jusqu’en 2003, le portail Yahoo en Chine ne proposait que des services de messagerie électronique, de « chats », de rencontres en ligne, et quelques applications de divertissement. Cette situation va changer, et Yahoo est bien décidé de mettre à profit le rachat de 3721 Network Software – pour 120 millions de dollars - et de son moteur de recherche 3721.com, qui intègre les caractères chinois.

Sur le marché prisé de la recherche, Yahoo a deux objectifs : le premier est de proposer aux PME chinoises un service de recherche payante, le second est d’implanter sa propre technologie de recherche, qui s’est substituée à celle de Google depuis peu de temps, sur ses portails.

Ensuite, Yahoo a des projets concernant le marché des enchères en ligne, qui est en pleine expansion en Chine. Pour l’heure, c’est Ebay qui le domine, avec 80 % de parts de marché ! Yahoo, de son côté, vient d’annoncer qu’il lancerait un service de ventes aux enchères dans les mois à venir, via la coentreprise qu’il forme avec le chinois Sina.com.

Enfin, dernière ligne de mire de l’américain, les jeux en ligne. L’inspiration de Yahoo semble être justifiée, au vu des derniers chiffres du cabinet IDC, qui prévoit pour cette année une hausse de 34 % du marché chinois, à 262 millions de dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas – 14/04/2004)