Suite à la tenue de con conseil d'administration le 20 avril dernier, l'opérateur Neuf Telecom a publié ses résultats sur l'année 2004. En droite ligne avec ses prévisions, le groupe a publié un...

Suite à la tenue de con conseil d'administration le 20 avril dernier, l'opérateur Neuf Telecom a publié ses résultats sur l'année 2004. En droite ligne avec ses prévisions, le groupe a publié un chiffre d'affaires en hausse de 18 % à 1,17 milliard d'euros contre 992 millions d'euros en 2003. La croissance la plus forte a été enregistrée sur le marché résidentiel avec un chiffre d'affaires en hausse de 42 %.

Au cours de l'année, Neuf Telecom a gagné entre 30 000 et 40 000 nouveaux abonnés chaque mois , pour atteindre un total de 440 000 clients ADSL en fin d'année (soit une multiplication par 4 de sa base clients ADSL en un an). Il est ainsi passé de la 8 ème à la 3 ème place des FAI français avec une part de marché de 7,5 % .

Sur le marché des services aux entreprises , la croissance a été de 18 % (à 461 millions d'euros) malgré des baisses de prix importantes, sur le marché de la voix notamment. Dans le détail, le chiffre d'affaires de la voix s'est établi à 239 millions d'euros en 2004 (contre 233 millions d'euros en 2003), tandis que le chiffre d'affaires des données a été sur 2004 de 223 millions d'euros (contre 156 millions d'euros en 2003).

Sur le marché de la vente de services aux opérateurs et FAI tiers, Neuf Telecom a enregistré une croissance de 8 %, avec un chiffre d'affaires de 464 millions d'euros . Une performance qui trouve son origine dans les investissements consentis pour le réseau et notamment dans la fourniture aux FAI d'accès ADSL dégroupés, multipliée par plus de 4 (de 90 000 accès fin décembre 2003 à plus de 400 000 début 2005).

Côté résultat net, l'opérateur a dégagé, avant dépréciations exceptionnelles, un bénéfice de 2 millions d'euros en 2004, contre une perte de 5 millions d'euros en 2003.

(Atelier groupe BNP Paribas - 25/04/2005)