Zuzance dote les vêtements d’une mémoire pour contrôler ses appareils électroniques à distance grâce à la technologie NFC.

La NFC connecte le vêtement intelligent à son environnement numérique

Le mouvement wearable technology est désormais en marche avec de nombreux produits innovants, tels que dans le domaine de la santé, OMSignal qui pratique l’automesure ou les différents produits que nous avons pu rencontrer l’année dernière au Futuro Textiles. Pour sa part, l’entreprise américaine Zuzance est partie d’un constat : il existe de nombreux “wearable devices”  mais aucun d’entre eux n’est à la fois pratique à porter, à utiliser ni abordable en terme de prix. Pour tenter d’y remédier, les développeurs de Zuzance ont donc choisi d’intégrer la technologie NFC (communication en champ proche) dans des sweats à capuche et en faire des vêtements intelligents contrôlables à l’aide de son Smartphone. Car en effet les appareils équipés du système NFC sont en pleine expansion : rien qu’en 2013, Deloitte a dénombré environ 300 millions de Smartphones avec NFC en circulation.

Un système intuitif

Le procédé est simple : quatre étiquettes NFC ont été placées dans les manches et les poches du gilet et peuvent être configurées avec des applications pour Smartphones tierces afin de leur donner des fonctionnalités différentes. Cette technologie, notamment popularisée grâce au paiement sans contact, permet aux détenteurs de vêtements Zuzance de contrôler leurs appareils électroniques à distance en passant leur Smartphone au-dessus des étiquettes NFC intégrées. Ainsi, il sera par exemple possible de mettre en marche le WiFi de son domicile en passant son téléphone au-dessus de sa manche gauche, ou bien changer de morceau de musique en passant son téléphone d’une poche à l’autre. Il suffit d’activer l’application correspondant à la fonction souhaitée.  De nombreuses applications mobiles sont disponibles et compatibles avec les étiquettes NFC, les possibilités sont ainsi multiples pour personnaliser son gilet en fonction de ses besoins. Les combinaisons et fonctionnalités de chaque manche et poche sont modifiables à tout moment suivant l’application utilisée.

Différentes combinaisons possibles

Présenté sur Kickstarter, le projet encore à l’état de prototype, est toujours en cours de financement et pas encore commercialisé. Les développeurs continuent donc de perfectionner leur système. L’entreprise a pour objectif de créer toute une gamme de vêtements intégrant différents types de technologie intuitive pour 50 euros au minimum. Un prix susceptible de baisser si l’objectif de financement de 5 000 dollars est atteint. D’après les prévisions 2014 de Deloitte, les wearable devices tels que lunettes, bracelets ou montres connectés génèreraient dans le monde un revenu de 3 milliards de dollars. Pas de chiffres encore pour les vêtements connectés, qui ne sont pas encore popularisés sur le marché mais des tendances clés autour de la relation humaine avec la technologie.

Rédigé par Eliane HONG
Journaliste