NTT DoCoMo a publié le 30 novembre un rapport sur l'évolution du service i-mode, depuis son lancement en février 1999. Le premier service Internet sur mobile au monde compte aujourd'hui 47...

NTT DoCoMo a publié le 30 novembre un rapport sur l’évolution du service i-mode, depuis son lancement en février 1999. Le premier service Internet sur mobile au monde compte aujourd’hui 47 millions d’utilisateurs sur l’archipel, et il est considéré comme le plus grand service de fournisseur d’accès Internet (FAI) au monde, reconnu par le Guiness Book.
 
Dans son rapport, l’opérateur mobile évalue la taille du marché des contenus officiels i-mode à 200 milliards de yens (1,3 milliard d’euros) pour l’année 2006.
 
Le rapport de NTT DoCoMo retrace l’évolution du service i-mode, depuis son lancement jusqu’à aujourd’hui, et fait apparaître que le marché des contenus i-mode a suivi les avancées des terminaux et du réseau de l’opérateur. Les 3 premiers services aujourd’hui (septembre 06), en termes de chiffre d’affaires, sont les jeux vidéo (23,2%), les sonneries musicales et karaoké (22,7%), Chaku-uta (sonnerie musicale de qualité CD) et Chaku-motion (sonnerie vidéo, 15,6%). Le reste du marché est partagé entre les fonds d’écran (5,6%), les horoscopes (5,1%), mails décoratifs (4%), sports (3,7%), transport et itinéraires (3,6%), etc. Lors des débuts d’i-mode, en septembre 2001, 51,6% du marché était occupé par les sonneries musicales, puis les jeux vidéo (13,2%), et les fonds d’écran (8,3%).
 
Entre les débuts d’i-mode et aujourd’hui, l’évolution majeure fut le lancement de Foma, W-CDMA (3G) en octobre 2001, qui permet de surfer à 384 Kbps au lieu de 9,6 Kbps, puis du HSDPA en automne 2006, qui propose un débit de 3,6 Mbps. Les terminaux ont également évolués, et il ont tous été équipés d’un écran couleur assez tôt. Suivant l’évolution du réseau et des terminaux, l’opérateur a porté ses efforts pour baisser le prix des paquets, au point de lancer un forfait illimité sur Foma. Il a constaté que les utilisateurs de Foma ont tendance à s’inscrire à plus de contenus payants que ceux de Mova (2G). 57% des abonnés Foma s’inscrivent à 2,9 services en payant 660 yens (4,30 euros) par mois, alors que chez Mova, seulement 32% des utilisateurs s’abonnent en moyenne à 2,1 services en payant 390 yens (2,54 euros). Les utilisateurs du forfait illimité sur Foma sont de très bons clients pour les fournisseurs de contenu i-mode, car 80% d’entre eux souscrivent à 3,7 services en moyenne, en dépensant 890 yens (5,80 euros). Pour l’ensemble des abonnés de NTT DoCoMo, 47% sont inscrits à 2,7 services et dépensent 590 yens (3,85 euros) par mois en achats de contenus.
 
Le nombre de fournisseur de contenus continue à progresser. Le service i-mode a débuté avec 67 sites mobiles, et 7 ans et demi plus tard, 7 800 sites i-mode sont présents sur le iMenu en tant que sites officiels, fournis par 2 600 sociétés.
 
NTT DoCoMo envisage d’appuyer ses efforts sur les contenus de type jeux vidéo, musique, mails décoratifs, et shopping.
 
Jap'Press
Partenaire de L'Atelier