Premier opérateur mondial de téléphonie mobile, NTT Mobile Communications Network (NTT DoCoMo), filiale de NTT, va faire son entrée en Bourse le 22 octobre. C’est de loin l’opération la plus import...

Premier opérateur mondial de téléphonie mobile, NTT Mobile Communications Network (NTT DoCoMo), filiale de NTT, va faire son entrée en Bourse le 22 octobre. C’est de loin l’opération la plus importante de l’année pour la place de Tokyo qui devrait rapporter 950 milliards de yens (40 milliards de F environ). NTT CoDoMo a dépassé en août les 20 millions d’abonnés, soit 56,8 % du marché de la téléphonie cellulaire de l’Archipel (35 millions d’abonnés au total). 28 % du capital, soit 545 000 actions seront mises sur le marché dont 327 000 proviendront d’une augmentation de capital. La participation de NTT, à l’issue de l’opération, sera ramenée de 94,7 % à 67 %. 163 500 titres seront destinés au marché international, dont 65 400 titres au marché américain. Le prix de l’action est pour l’instant inconnu. Alors qu’en février 1993, la filiale de NTT atteignait son millionième abonné, NTT CoDoMo comptait 15 millions d’abonnés fin 1997. L’engouement des japonais pour la téléphonie mobile s’explique par la concurrence avec les deux autres réseaux privés (IDO et DDI), la guerre des prix et une offre surabondante de téléphones portables de plus en plus petits. Parallèlement, les systèmes analogiques ont pratiquement disparu du Japon au profit du tout numérique. 97,3 % des 35 millions abonnés actuels utilisent un réseau numérique. L’an dernier, NTT DoCoMo a réalisé un chiffre d’affaires de 2.630 milliards de yens (114 milliards de F) en hausse de 34 % et un résultat courant avant impôt de 311,6 milliards de yens (+ 134 %). (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 15/09/1998)