Ayant déjà passé des accords avec la RATP et la Sanef, l'opérateur français Omnicom, titulaire du "5", devrait annoncer prochainement un accord avec la Société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhônes (SA...

Ayant déjà passé des accords avec la RATP et la Sanef, l'opérateur français Omnicom, titulaire du "5", devrait annoncer prochainement un accord avec la Société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhônes (SAPRR). Omnicom poursuit ainsi son plan de déploiement d'infrastructures sur l'ensemble du territoire. Dédié dans un premier temps à la clientèle des PME-PMI, l'opérateur a décidé l'an passé de s'intéresser au marché des particuliers et à celui des cartes prépayées. Dans ce dernier domaine, ses ventes progressent de mois en mois : ayant mis en service en septembre, en France, 150 000 cartes, Omnicom a dépassé les 300 000 unités en décembre. Une nouvelle carte prépayée permettant d'accéder à son service en composant simplement le 5 est commercialisée depuis le début du mois.

A l'instar de Kertel, il doit dévoiler prochainement un accord avec le réseau Relais H. Jean-Pierre Le Rudulier, directeur de la communication, expliquait hier "il s'agit d'un réseau de quelques centaines de points de vente, mais très qualitatif".

Tout en se refusant à donner des chiffres précis, Jean-Pierre Le Rudulier assure que les premiers résultats enregistrés depuis le mois de décembre, concernant le contrat avec Carrefour qui commercialise des abonnements téléphoniques résidentiels avec le préfixe 5, sont excellents. Selon un proche du dossier chez Carrefour, près de 10 000 abonnés auraient été recrutés en l'espace de quelques semaines.

Après avoir enregistré en 1998 un chiffre d'affaires de 230 millions de F (35 millions d'euros), Omnicom prévoit pour 1999 un chiffre d'affaires de l'ordre de 660 millions de F (100,6 millions d'euros). (La Tribune - 10/02/1999)