Selon l'Observatoire mondial des systèmes de communication (Omsyc), le marché mondial des télécommunications (y compris équipements et services) a atteint en 1998 les 881,9 milliards de dollars (7...

Selon l'Observatoire mondial des systèmes de communication (Omsyc), le marché mondial des télécommunications (y compris équipements et services) a atteint en 1998 les 881,9 milliards de dollars (773,4 milliards d'euros). La partie services (communications fixes, mobiles, transports de données ..) représente 83,1 % de cet ensemble, soit 732,57 milliards de dollars. Les équipements représentent, pour leur part, 149,3 milliards de dollars, soit 16,9 % du total. Ayant enregistré une croissance moyenne annuelle de 4,3 % entre 1990 et 1997, puis de 5,6 % entre 1991 et 1997, le marché des télécoms termine la période 1992-1998 sur un taux de croissance moyen annuel de 7 %. Les croissances annuelles des services comme des équipements ont été respectivement de 6,9 % et de 7,2 % durant les six dernières années.

Le principal moteur de la croissance est essentiellement le mobile (équipements et services). A lui seul, ce segment représente 25 % du marché global des télécommunications, 30 % du marché des équipements (45 milliards de dollars en 1998) et contribue à hauteur de 62 % à la croissance enregistrée depuis 1992.

Sur la période 1992-1998, la traditionnelle commutation recule de quatre points. Alors que le marché est encore largement dominé par les recettes générées par les réseaux téléphoniques commutés (492,19 milliards sur 732,57 milliards de dollars), l'essentiel de la croissance provient désormais des réseaux mobiles et des "autres services", comprenant entre autres la transmission de données. Depuis 1998, les réseaux mobiles progressent en moyenne de 34,4 % par an, les autres services de 22,3 %, contre un modeste 2,9 % pour les services commutés. Selon l'Omsyc, les croissances respectives du marché des équipements et des services devraient être de 3 % et de 4,8 % entre 1998 et 2005. Les télécommunications pèseront 1 200 milliards de dollars en 2005 (les services représentant 84,7 % du total), soit 3,4 % du PIB mondial, contre 2,9 % l'an dernier. (Les Echos - 1er/02/1999)