L'autorité de régulation des télécoms américaine a autorisé l'utilisation d'antennes de deux pouces aux opérateurs de services fixes. Réduction des coûts et optimisation de la bande fréquence 11 GHz sont en vue...

L'autorité de régulation des télécoms américaine a autorisé l'utilisation d'antennes de deux pouces aux opérateurs de services fixes. Réduction des coûts et optimisation de la bande fréquence 11 GHz sont en vue.  
 
La Federal Communications Commission (FCC), instance américaine de régulation des télécoms, a officiellement entériné un texte permettant aux opérateurs fixes d'adopter des antennes de moindre taille pour les gammes de fréquences comprises entre 10,7 et 11,7 Gigahertz (11 GHz). Celui-ci devrait autoriser le développement d'applications de radiofréquence pour les dispositifs de communication fixes sur bande 11 GHz, et notamment ceux capables de prendre en charge des services mobiles dernière génération. Ce texte a été proposé suite à une pétition officielle lancée par le fournisseur de technologie mobile FiberTower.     
 
Optimiser la bande 11 GHz
 
Pour les opérateurs, l'emploi d'antennes plus réduites permettra une baisse substantielle de leurs coûts ainsi qu'une meilleure exploitation de la bande fréquence 11 GHz. C'est là un des nombreux intérêts de ce nouveau dispositif législatif, selon l'autorité de régulation américaine. "Cette action devrait faciliter la mise en place de services de communication sans-fil haut débit pour des immeubles qui étaient difficilement accessibles ou coûteux à équiper à l'heure d'aujourd'hui", a déclaré Jonathan S. Adelstein, membre de la commission de régulation.
 
Risques d'interférence
 
L'institution fédérale américaine de télécommunication préconise en outre une coordination de l'action des opérateurs fixes avec les prestataires utilisateurs de bande intermédiaire satellite. Le risque d'interférence entre ces différents services est en effet important de par l'utilisation des mêmes bandes fréquence. "En adoptant ce texte, la commission autorise l'utilisation d'antennes de deux pouces aux prestataires de services fixes présents sur la bande fréquence 10,7 - 11,7 GHz tout en confirmant son engagement à empêcher les interférences avec les services satellitaires fixes utilisant également cette bande" a précisé Deborah Taylor Tate, également membre de la FCC. 
(Atelier groupe BNP Paribas - 11/09/2007)