Au 31 décembre de l'année passée, l'opérateur mobile Orange, filiale de France Télécom, affirme avoir passé le cap symbolique du million de clients pour ses services de téléphonie mobile haut...

Au 31 décembre de l'année passée, l'opérateur mobile Orange, filiale de France Télécom, affirme avoir passé le cap symbolique du million de clients pour ses services de téléphonie mobile haut débit, qui permettent de lire des vidéos, surfer sur Internet ou écouter de la musique depuis son téléphone. S'il se félicite de ses bons résultats, obtenus avec six mois d'avance sur les objectifs, il reste en revanche assez laconique quant au taux d'utilisation des dits services...

1 040 000 abonnés exactement, parmi lesquels on trouve 20 % de clients entreprise et 80 % de clients grand public, selon un porte-parole d'Orange cité par l'agence Reuters, qui se répartissent entre les offres de téléphonie Edge et 3G de l'opérateur, sans que l'on sache précisément laquelle des deux technologies attire le plus les clients de l'opérateur.

A titre de comparaison, l'opérateur SFR annonçait fin octobre avoir dépassé le cap des 500 000 abonnés à ses services 3G, dont la couverture est complétée depuis novembre pour les professionnels par une offre complémentaire 3G/Edge .

Pour l'année 2005, Orange annonce avoir enregistré 22,3 millions de sessions vidéo (téléchargement ou TV en direct), dont 4,5 millions pour le seul mois de décembre, contre 3,5 millions pour le mois d'octobre. Pour 2006, l'opérateur envisage de passer la barre des deux millions d'abonnés et envisage pour cela de sérieusement étoffer ses offres multimédias, en attendant l'arrivée de la 3,5G (technologie HSDPA, évolution de la 3G permettant d'atteindre des débits jusqu'à 5 fois plus rapides que cette dernière : environ 1,8 Mbps/s pour la 3,5G contre 384 Kbps/s pour la 3G et 200Kbps/s pour Edge).

Qu'est-ce qui attire les abonnés haut débit ? Principalement les formats courts, inférieurs à quatre minutes : clips musicaux, mini-séries ou courts sujets d'actualité. Cité par Le Figaro , Didier Quillot, président d'Orange France, explique qu'ils "regardent en moyenne quarante minutes par mois la télévision sur leur mobile, et dépensent au moins 10 euros de plus que nos autres clients".

(Atelier groupe BNP Paribas - 03/01/2006)