des Opérateurs Mobiles. Cette association constitue une plate-forme commune de réflexion, de dialogue et de proposition, notamment vis-à-vis des pouvoirs publics, et en particulier de l’ART, pour ...

des Opérateurs Mobiles. Cette association constitue une plate-forme commune de réflexion, de dialogue et de proposition, notamment vis-à-vis des pouvoirs publics, et en particulier de l’ART, pour appréhender les grands dossiers d’actualité intéressant l’ensemble des acteurs concernés. La lutte contre le vol des mobiles est une priorité parmi les dossiers majeurs de l’Association. En concertation avec les pouvoirs publics, les trois opérateurs vont mettre en place une base de données commune répertoriant les numéros d’identité des terminaux volés ou perdus. Chaque opérateur prendra les dispositions nécessaires pour empêcher le fonctionnement des mobiles volés sur son réseau. Un groupe de travail est déjà constitué au sein de l’Association pour étudier les modalités juridiques de ces mesures, en liaison avec la direction générale de la Police Nationale et la direction des Libertés Publiques et des Affaires Juridiques du Ministère de l’Intérieur. Sans attendre la mise en place de cette base de données commune, l’Association va lancer une campagne de prévention avec la Police Nationale. L’Association travaillera aussi sur de nombreux autres sujets d’actualité, comme les conditions de déploiement des réseaux, la promotion des règles de bonne conduite pour l’usage des portables dans les lieux publics, la portabilité des numéros mobiles, les conditions d’introduction des nouveaux usages multimédia …. Orange France, représentée par Didier Quillot, assurera tout d’abord la présidence de l’Association, tournante sur deux ans. Le conseil d’administration comprend deux représentants par opérateur. René Russo assumera, dès mars prochain, les fonctions de délégué général. Emmanuel Forest (Bouygues Telecom) est secrétaire et Richard Lalande (SFR), trésorier. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 15/02/2002)