Le cyber-opérateur français du réseau de bornes Internet Cyberdeck, Pacific Digital Telecoms (PDT) vient d'ouvrir, comme prévu, son portail cyberdeck.com (http://www.cyberdeck.com) (voir la revue ...

Le cyber-opérateur français du réseau de bornes Internet Cyberdeck, Pacific Digital Telecoms (PDT) vient d'ouvrir, comme prévu, son portail cyberdeck.com (http://www.cyberdeck.com) (voir la revue de presse du 24/02). L'ensemble des contenus et services de ce portail sont accessibles depuis tout point d'accès à Internet, selon Alain Villenave, cofondateur de PDT, "si notre portail a été créé pour nos bornes Cyberdeck, notre objectif est clairement d'aller plus loin et de proposer un service ouvert à tous les internautes". Voulant développer et exploiter le réseau Cyberdeck, un réseau de points d'accès publics à Internet, Alain Villenave assure "au-delà de l'aspect d'initiation, nous voulons surtout couvrir les besoins utilitaires des utilisateurs des bornes. Le portail (avec son bureau virtuel, son option de gestion des profils des utilisateurs, ses rubriques thématiques qui donnent accès à un contenu local, spécifique à une ville, et avec de nombreux services à venir) nous permet d'assurer la continuité de nos services auprès des utilisateurs de Cyberdeck. Rapidement, il sera aussi un site original destiné à attirer une large audience". Baptisé pour l'instant My News, un moteur cognitif "développé par d'anciens agents du renseignement" permettra, d'ici à deux mois, d'effectuer des recherches en fonction du profil de l'utilisateur et d'obtenir des résultats "pertinents" à partir de larges critères de recherche, que ce soit à travers les rubriques du portail que dans l'ensemble du Web. Cette gestion des profils permettra de proposer des "opérations commerciales parfaitement qualifiées" aux annonceurs. D'ici un ou deux mois, PDT compte commercialiser des bandeaux publicitaires. Des espaces marchands sont aussi à l'étude. Présentant PDT comme "le développeur et l'exploiteur du premier portail public français", Alain Villenave assure "Au fur et à mesure que PDT étendra son réseau de Cyberdeck à l'étranger, nous développerons des portails locaux".

Situé en banlieue lyonnaise, PDT compte étendre son parc de bornes de 200 à 500 unités en France d'ici à la fin de l'année, à 16 000 d'ici à la fin de 2001, en Europe, Asie et Amérique du Nord. Des négociations sont du reste entamées avec des opérateurs asiatiques et américains. La société compte réaliser cette année un chiffre d'affaires de 16 millions de F, 50 millions fin 2000 et 150 millions fin 2001, et prévoit d'atteindre à la fin du troisième exercice. PDT table un an plus tard sur 8 millions d'utilisateurs du portail cyberdeck.com. PDT a aujourd'hui vendu ses bornes à des chaînes de distribution (Cora, Auchan ..), des banques (Crédit Agricole, Deutsche Bank ...), à des villes (Châlon-sur-Saône, bientôt Issy-les-Moulineaux) et à des centres d'affaires (Multiburo). A terme, elle entend être présente dans les hôtels, les stations de métro, les salons professionnels). La borne Cyberdeck est vendue 39 000 F (avec 75 % des produits reversés au propriétaire, 25 % à PDT) ou 29 000 F (avec 50 % des produits reversés au propriétaire et à PDT). (Service On Line - 02/03/1999)