Dans un communiqué, l'opérateur lyonnais du réseau de bornes interactives Cyberdeck (http://www.cyberdeck.net), Pacific Digital Télécoms (PDT) annonce qu'un millier de bornes d'accès gratuit à l'I...

Dans un communiqué, l'opérateur lyonnais du réseau de bornes interactives Cyberdeck (http://www.cyberdeck.net), Pacific Digital Télécoms (PDT) annonce qu'un millier de bornes d'accès gratuit à l'Internet seront accessibles en France dans les lieux publics dès janvier 2000. Ces bornes seront installées dans les stations de métro, gares, aéroports, hôtels, centres commerciaux, banques, villes, universités .... Selon son PDG, Alain Villenave, l'utilisation de ces bornes sera entièrement gratuite, le temps de connexion autorisé par jour dépendra de l'abondance des renseignements fournis par l'utilisateur. Prenant en charge l'installation et l'exploitation des Cyberdeck, PDT se rémunérera principalement par la vente d'espaces publicitaires sur les grands écrans plasma situés à côté des bornes et par le commerce électronique. Une soixantaine de bornes seront installées dès septembre dans, notamment, 20 stations de métro, 15 sites Auchan, 10 sites Crédit Agricole, 10 stations Elf.... Une quinzaine d'annonceurs figureront en bonne place sur le site Cyberdeck.net. D'ici à la fin de l'année, PDT devrait équiper 1 000 sites en France, soit 2 000 bornes, et espère avoir trouvé 50 à 100 annonceurs. Son ambition est d'étendre son réseau en Europe sur 7 500 sites (30 000 bornes). Selon Alain Villenave, PDT renonce à s'implanter aux Etats-Unis "trop pauvres en lieux publics" et en Asie "marché trop atomisé". Créée en juillet 1998, la société table sur un chiffre d'affaires en 2000 de 50 millions de F et espère atteindre son équilibre financier sur l'exercice 2001. (Christine Weissrock - 3/09/1999)