40%

DES

américains de plus de 12 ans ont déjà écouté un podcast

Le podcast n'est pas tout neuf. Né en 2004, le terme est une contraction entre le célèbre baladeur MP3 d'Apple, l'iPod, et « broadcast » (diffusion en anglais), et désigne donc un format spécifique de diffusion par Internet d'émissions audio découpées en épisodes.

Si ce type de contenu est moins tendance que la réalité virtuelle, il se révèle être bien plus populaire. Selon Edison Research, aux États-Unis, 40% des plus de douze ans ont déjà écouté un podcast, ce qui représente près de 112 millions d'Américains déjà sensibilisés. Quatorze ans après sa naissance, le podcasting continue donc sa croissance. Rien que l'an dernier, 11% d'Américains supplémentaires se sont convertis au podcast.

Chez les consommateurs réguliers aussi, le podcasting est en croissance : en dix ans, le podcasting est en effet passé de 9% d'adeptes mensuels aux États-Unis à près de 24% aujourd'hui. Les jeunes de 18-34 ans composent même 44% de ces auditeurs réguliers en écoutant en moyenne six podcasts par mois.

Un quart des Américains écoutent au moins un podcast tous les mois

podcast
Shutterstock

Les enceintes intelligentes, nouvelle opportunité pour l'essor du podcasting ?

L'essor du podcast

écouteurs

Si, en 2004, le podcast s'écoutait majoritairement sur son baladeur MP3, aujourd'hui, il s'écoute surtout depuis le smartphone. Et le média pourrait bien poursuivre sa mue grâce au développement des enceintes intelligentes. Développées par Amazon, Google, Apple, et bientôt par Facebook et Spotify, elles pourraient en effet redonner encore plus d'élan à ce format audio en plein essor. Car là encore, les usages ne sont plus les même qu'il y a dix ans. Évidemment, le podcast s'écoute davantage quand on se déplace, que ce soit du domicile au travail, en faisant du sport ou encore dans les transports. Pour autant, la moitié des écoutes de podcast se font à domicile. Dans l'entretien de la maison, en complément aux jeux vidéo, ou en matière de cuisine, le podcast est ainsi déjà largement entré dans le foyer familial. 

De plus, ses adeptes sont deux fois plus nombreux que la moyenne à posséder un Amazon Echo. C'est sûrement la raison pour laquelle l'enceinte connectée Amazon dot a été l'objet le plus acheté sur le leader du e-commerce aux États-Unis lors de Noël dernier. Malgré cette grande popularité, les applications des enceintes connectés sont encore limitées, laissant une donc une grande place pour le podcast. D'autant qu'Amazon, Apple, Google et Facebook sont déjà tous impliqués dans sa diffusion.

En effet, Apple Podcast est la première plateforme de diffusion de podcast au monde. Et la firme ne se contente pas de sa simple diffusion mais aide aussi les podcasteurs dans leurs productions grâce au logiciel GarageBand, permettant l'analyse des performances des différents podcasts et la monétisation de ces derniers. Google n'est pas en reste puisqu'il est aussi un distributeur majeur de podcast sur Android. Encore, certains utilisent déjà Audible, la plateforme de livres audio d'Amazon et les directs audio de Facebook, qui eux, permettent aux auditeurs d'écouter les podcasts directement depuis le fil d'actualité. Enfin, l'Apple TV, l'Amazon Fire, Google Chromecast sont aussi de grands diffuseurs de podcasts, sur la télévision notamment.

MARK ZUCKERBERG SUR LES ONDES DU PODCAST « MASTERS OF SCALE »

masters of scale
Mastersofscale

La Silicon Valley, déjà adepte du podcast comme outil de formation et de productivité

« Le futur est au contenu audio et à la voix. Je crois au podcasting aujourd'hui comme j'ai cru aux médias sociaux dès 2006 »

Gary Vaynerchuk

Les GAFA ne sont pas les seuls acteurs de la Silicon Valley à surfer sur la vague du podcasting. On peut évoquer Timothy Ferriss, basé à San Francisco, auteur de La semaine de 4 heures et figurant dans le cercle des premiers investisseurs d'Uber, qui est devenu parallèlement un pionnier du podcasting. Son Tim Ferriss Show est, avec plus de 100 millions de téléchargements, le premier podcast business au monde. Il permet aux auditeurs de faire partie d'une conversation intimiste avec des personnalités éminentes telles que Richard Branson, Arnold Schwarzenegger ou Jammie Foxx, et des personnalités moins exposées comme Nick Szabo, concepteur du smart contract, qui a répondu à plus de 2h30 d'interview sur le sujet de la blockchain. Sujet, qui, vu sa complexité, aurait difficilement trouvé sa place sur des médias traditionnels. C'est d'ailleurs l'une des principales spécificités du podcast : proposer du contenu pointu, riche et intense sur des formats longs sans pour autant monopoliser le temps de l'auditeur, qui peut ainsi se nourrir de ces informations tout en vacant à d'autres activités.

Gary Vaynerchuk, basé lui à New York, affirme même que « le futur est au contenu audio et à la voix. Je crois au podcasting aujourd'hui comme j'ai cru aux médias sociaux dès 2006 ». Il incite ainsi ses auditeurs à créer leurs propres podcasts en mettant en avant la simplicité de création et le faible coût de production pour un impact potentiel considérable.


Les gafa à l'assaut DU podcasting

gafa

DAMIEN MEYER - AFP

BFM Business 21 Février 2018 See article

Le podcasting est en train de conquérir l'Amérique

Si, sur le continent, beaucoup continuent à le sous-estimer à cause de son aspect low-tech et basique, le podcast est cependant pris au sérieux en Silicon Valley, que ce soit par les GAFA ou par les licornes et autres personnalités éminentes de la tech. Ceux-ci nous rappellent que l'innovation n'est pas une question de technologie complexe mais d'usage simplifié. C'est aussi pourquoi tous ces acteurs disent n'utiliser la technologie que pour améliorer l'existant et le confort de vie. Ici, au niveau de la formation permanente. 

Car, dans un futur du travail où, malgré les contraintes de temps, se former et s'informer constamment est un impératif, le podcast est une solution de choix face à la lassitude de la sédentarité et à la monotone solitude des écrans. D'autant que 87% des Américains sont conscients qu'il est essentiel de se former en permanence et de développer des nouvelles compétences pour rester à jour avec les évolutions du marché du travail. Le leader mondial du coworking, Wework, propose même des podcasts à écouter en travaillant. Et alors que l'on est aussi amené à travailler plus souvent depuis chez soi, à nouveau, avec l'essor en parallèle des enceintes intelligentes, le podcast pourrait continuer à encore plus trouver sa place dans notre quotidien.

Rédigé par Arnaud AUGER
Strategic Analyst