mondial d’interconnexion GRX. Un groupement d’opérateurs télécoms vient d’annoncer la conclusion et la réalisation de la première étape d’un accord d’interconnexion multipartite, représentant une ...

mondial d’interconnexion GRX. Un groupement d’opérateurs télécoms vient d’annoncer la conclusion et la réalisation de la première étape d’un accord d’interconnexion multipartite, représentant une étape majeure sur la voie du déploiement d’une infrastructure internationale haut débit économique pour l’Internet mobile. L’accord définit un réseau backbone de données dédié et indépendant des technologies applicables au GPRS ainsi qu’à l’UMTS. Le Centre d’interconnexion administré par l’entité indépendante AMS-IX (Amsterdam Internet Exchange), offrira un environnement sécurisé de haute capacité, capable de monter en charge pour faire face à la forte croissance du trafic GPRS et ultérieurement UMTS. Les membres fondateurs du Centre d’interconnexion GRX d’Amsterdam représentent 80 % de l’ensemble des exploitants actuels de dorsales d’itinérance GPRS internationale au service des opérateurs mobiles, soit 17 sur 22. La réalisation du centre d’interconnexion d’Amsterdam a été entreprise en février dernier. L’ouverture d’autres nœuds d’interconnexion, semblables à celui-ci, est prévue aux points névralgiques du réseau Internet mobile mondial, en fonction de la demande. Selon les analyses (Arc Group, Ovum, IDC) , 40 à 70 % des abonnés devraient recourir à des services mobiles de transmission de données d’ici à la fin 2005. Le trafic de données devrait représenter 45 % du trafic mobile total en 2004. Le volume de données transmises par abonné mobile devrait plus que doubler entre 2001 et 2004, alors que le recours à l’itinérance de données passera de 2 ou 3 % à 10 % du trafic mobile total de données. Association gérée par ses membres, AMS-IX est le plus grand nœud d’échange Internet neutre et indépendant d’Europe continentale et l’un des plus importants au monde. 120 membres échangent actuellement du trafic IP sur un ou plusieurs des 4 sites existants d’AMS-IX. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 13/09/2001)