Dès le début de l’année prochaine, Belgacom, l’opérateur public belge va proposer à ses 4,7 millions d’abonnés de s’équiper d’un boîtier “CyberTV” leur permettant d’accéder à une série de services i...

Dès le début de l’année prochaine, Belgacom, l’opérateur public belge va proposer à ses 4,7 millions d’abonnés de s’équiper d’un boîtier “CyberTV” leur permettant d’accéder à une série de services interactifs. Ce boîtier reliant le poste de télévision à la ligne téléphonique pourra être loué mensuellement 500 F belges (un peu plus de 80 FF). KBC, troisième établissement financier belge, partenaire de Belgacom dans cette opération, proposera à ses clients de réaliser leurs transactions bancaires à partir de chez eux. Le courrier électronique, la navigation sur le Web, la réception de programmes audiovisuels plus ou moins interactifs en fonction du choix des fournisseurs figurent parmi les autres services proposés par CyberTV. Lors de la présentation de CyberTV la semaine passée, John Gossens, directeur général de Belgacom, a annoncé être en négociation avec d’autres partenaires dans un autre pays “avec un marché sensiblement plus gros”. Le déploiement commercial de services interactifs à partir d’un poste de télévision fait suite, dans l’immédiat, à plusieurs contrats signés avec la filiale d’Oracle, Network Computer Inc.

Un contrat portant sur 84 000 unités a été signé la semaine passée entre NCI et MagiNet, un fournisseur de programmes à la demande pour les chaînes hôtelières. A terme, plus de 260 établissements dans le monde devraient être équipés. Selon MagiNet, 6 000 chambres d’hôtels seront équipés d’ici à la fin de l’année d’un boîtier conçu conjointement par NCI et Acer. (La Tribune - 21/09/1998)