Proxim, fabricant d’équipements pour réseaux sans fil, vient de se porter acquéreur de la branche équipements pour réseaux locaux sans fil 802.11 (WLAN) d’Agere, spécialiste mondial des composants ...

Proxim, fabricant d’équipements pour réseaux sans fil, vient de se porter acquéreur de la branche équipements pour réseaux locaux sans fil 802.11 (WLAN) d’Agere, spécialiste mondial des composants de communication, dont la ligne de produits Orinoco, pour un montant de 65 millions de dollars en espèces. En ajoutant à son offre les produits Orinoco, Proxim devient le premier équipementier à occuper une position de leader sur les marchés des réseaux locaux d’entreprise 802.11, de l’accès public sans fil ainsi que des systèmes large bande distribués et de relais radio de classe opérateur. Selon l’accord, Proxim acquiert les actifs utilisés principalement par Agere dans le cadre de son activité d’équipementier WLAN, y compris une offre étendue de produits destinée aux particuliers, aux PME, aux grandes entreprises, aux opérateurs et aux applications extérieures. Agere conserve sa branche circuits intégrés, modules et cartes 802.11Wi-Fi, représentant la majorité de son activité dans ce domaine. Cette cession permet à Agere de se concentrer sur la conception de composants Wi-Fi, visant les marchés émergents de l’informatique, des réseaux et des loisirs. Sous réserve de l’aval des autorités compétentes, la transaction devrait être conclue dans un délai de 60 jours. Agere et Proxim ont aussi noué un partenariat stratégique d’une durée de trois ans. Selon cet accord, Agere fournira à Proxim des circuits intégrés, des modules et des cartes. De plus, Agere concèdera à Proxim une licence de ses technologies exploitées dans les produits Orinoco. Pour financer l’acquisition, Warburg Pïncus et Broadview Capital Partners vont investir conjointement 75 millions de dollars dans Proxim. L’un des directeurs généraux de Warburg Pincus, Larry Bettino, explique « nous sommes vivement intéressés par la stratégie de Proxim visant à développer le secteur et par le coup d’accélérateur que l’acquisition d’Orinoco va donner aux projets du fabricant ». (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 20/06/2002)