ministère a retenu l'accès par câble. Un accord de partenariat a été signé pour cela avec Lyonnaise Câble. Selon le nombre de PC, un forfait dégressif sera proposé par le câblo-opérateur allant de...

ministère a retenu l'accès par câble. Un accord de partenariat a été signé pour cela avec Lyonnaise Câble. Selon le nombre de PC, un forfait dégressif sera proposé par le câblo-opérateur allant de 95 F TTC/mois pour un PC à 380 F TTC pour plus de 8 postes, donnant accès à une consommation illimitée. Fourni par Motorola, le modem câble pourra être loué 80 F TTC/mois ou vendu 2 700 F TTC. Cette offre n'étant disponible que là ou Lyonnaise exploite des réseaux câbles, seuls 3 000 établissements scolaires seront concernés. Accessible au Mans, à Annecy, à Strasbourg, elle le sera "début mars" à Paris et sur la plupart de ses autres sites en 1998. L'offre proposée à l'automne par France Télécom, EducNet, comprenant notamment un forfait décroissant en fonction du nombre de micros (5 800 F TTC/an pour 10 h/jour pour 10 PC), un forfait débutant pour les maternelles (2 heures de connexion/jour) et un accès par câble, n'étant toujours pas approuvée par l'ART et le secrétaire d'Etat à l'Industrie, cela explique pourquoi l'opérateur public ne figure pas parmi les premiers partenaires du ministère. Cegetel, pour sa part, prépare une offre comprenant un accès haut débit et du matériel informatique à prix réduit. L'accès pourrait se faire via ses liaisons spécialisées par câble ou par satellite. Alcatel, de son côté, va offrir à trois académies des réseaux pilotes haut débit qui seront interconnectés. Ce réseau comprendra des équipements ADSL, des centraux ATM permettant l'accès Internet à haut débit et divers autres applications. Si cette expérience s'avère concluante, Alcatel espère fournir des équipements pour la couverture de tout le territoire (par téléphone ou satellite). (Le Monde Informatique - 13/02/1998)