Dans son rapport, le groupe d’experts, présidé par le docteur Denis Zmirou, chargé, par la Direction Générale de la Santé, à la demande du secrétaire d’Etat à la Santé et aux Handicapés, Dominique G...

Dans son rapport, le groupe d’experts, présidé par le docteur Denis Zmirou, chargé, par la Direction Générale de la Santé, à la demande du secrétaire d’Etat à la Santé et aux Handicapés, Dominique Gillot, d’analyser les données scientifiques disponibles en matière de risques pour la santé liés à l’utilisation des téléphones mobiles et d’émettre des recommandations en matière de santé publique, estime que les téléphones mobiles génèrent des effets biologiques variés chez l’homme. Toutefois, il n’est pas possible, aujourd’hui, de dire qu’ils représentent des menaces pour la santé. Cette hypothèse ne peut cependant être totalement exclue et la recherche doit se poursuivre. De plus, le groupe d’experts ne retient pas l’hypothèse d’un risque pour la santé des personnes vivant à proximité des stations de base. Enfin, il attire l’attention sur le risque d’accident grave lié à l’utilisation d’un téléphone mobile tout en conduisant. Le groupe d’experts préconise plusieurs actions afin de réduire au plus bas niveau possible l’exposition moyenne du public aux radiofréquences, tout en restant compatible avec la qualité de service rendu par les téléphones mobiles. Il recommande une information complète et accessible au public, le renforcement de la recherche sur les effets biologiques et sanitaires de l’exposition aux radiofréquences, l’élaboration d’une réglementation ainsi que des procédures standardisées de mesure des rayonnements des stations de base, l’affichage obligatoire des niveaux d’émission des téléphones mobiles lors de leur achat. Il préconise également que les bâtiments sensibles (hôpitaux, crèches, écoles) situés à moins de 100 m d’une macro station de base ne soient pas atteints directement par le faisceau de l’antenne et que les parents veillent à ce que leurs enfants fassent un usage modéré de leur téléphone mobile. Le rapport du groupe est disponible sur le site http://www.sante.gouv.fr (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 13/02/2001)