LDCom, filiale du groupe Louis Dreyfus, et FirsMark Communications France, ont décidé de rapprocher leurs activités. FirstMark Communications France, opérateur national de télécommunication ...

LDCom, filiale du groupe Louis Dreyfus, et FirsMark Communications France, ont décidé de rapprocher leurs activités. FirstMark Communications France, opérateur national de télécommunication et d’accès Internet à haut débit par boucle locale radio (BLR) et DSL, a déployé son réseau de BLR sur les 21 plus grandes agglomérations françaises permettant d’offrir des services haut débit d’accès à Internet, des services d’interconnexion de réseaux à plus de 600 000 entreprises. De plus, FirstMark Communications France a ouvert un réseau DSL sur ligne dégroupée à Paris et dans la première couronne pour pouvoir répondre aux besoins en haut débit des entreprises franciliennes. Cette opération permet à LDCom de devenir avec FirstMark Communications France, le premier pôle alternatif de services haut débit pour les opérateurs, les entreprises, les collectivités locales et les résidentiels. Il dispose d’un réseau d’accès reposant sur trois technologies complémentaires : la BLR, le xDSL et la fibre optique. L’ensemble des obligations de couverture et d’offre de services figurant au cahier des charges de FirstMark Communications France reste inchangé. Par ailleurs, titulaire de deux licences nationales d’opérateur BLR, LDCom s’est engagé à restituer à l’ART l’une des deux licences au cours du 3ème trimestre 2002. Les projets de déploiement engagés au titre de la licence attribuée à Squadran seront reportés sur FirstMark Communications. Ce dernier sera ainsi présent dans toutes les régions françaises d’ici fin 2002. A l’issue de cette opération et après la reprise de 9 Telecom par LDCom, Suez détient environ 17 % dans LDCom et n’est plus actionnaire de FirstMark Communications France. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 01/07/2002)