La société de colocation d’espaces neutres, Redbus Interhouse, propose des sites d’hébergement dont l’infrastructure de qualité est soutenue par la présence constante de techniciens. Venant d’inaugu...

La société de colocation d’espaces neutres, Redbus Interhouse, propose des sites d’hébergement dont l’infrastructure de qualité est soutenue par la présence constante de techniciens. Venant d’inaugurer à Londres son nouveau site, Redbus Interhouse dispose désormais en Europe de l’infrastructure nécessaire pour poursuivre son développement. Objectif: doubler sa part de marché sur le marché européen de la colocation d’espaces. Pour les neuf premiers mois de l’année, Redbus Interhouse a réalisé un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros, en progression de 291 % par rapport à la meme période de l’an passé. Les pertes EBITDA (avant éléments exceptionnels) s’élèvent à 4,5 millions d’euros, en baisse de 41 % par rapport aux pertes des neuf premiers mois de 2000. Avec sept sites opérationnels (Milan, Paris, Prague, Madrid et trois centres à Londres), Redbus Interhouse dispose d’une surface locative brute totale d’environ 43 000 m². Selon de récentes études, l’utilisation d’Internet en Grande-Bretagne et en Europe poursuit sa progression. La croissance devrait se poursuivre l’an prochain avec le trafic important généré par des applications comme le streaming ou le 3G. La demande en matière d’hébergement de serveurs Internet va donc continuer à croitre rapidement. Le chiffre d’affaires du marché européen de la colocation a atteint 275 millions de dollars en 2000, en augmentation de 71 % par rapport à 1999. Frost & Sullivan estime que ce marché devrait s’élever à 317 millions de dollars en 2001 et enregistrer une croissance annuelle moyenne de 31,3 % entre 2002 et 2004. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 10/12/2001)