Le gouvernement coréen vient d'annoncer sa décision d'injecter un total de 28,5 milliards de dollars pendant les quatre ans à venir pour construire des réseaux haut débit, dans le cadre de son projet BCN : Broadband Convergence Networks. Le projet BCN s'appuie sur l'idée de contruire les réseaux de nouvelle génération (ou NGN : New Generation Networks) basés sur la convergence de l'Internet, de la télévision, de la voix et des données... le tout bien sûr en haut débit. A partir de 2006, le projet BCN est entré dans sa seconde phase de construction qui doit se terminer à horizon 2010.

Aujourd'hui, environ 5 millions d'abonnés ont déjà accès à ce réseau, avec deux mois d'avance sur le calendrier initial. Les vitesses de 50 Mbps jusqu’à 100 Mbps sur ligne fixe et les débits de plus de 1 Mbps en connexion sans fil sont qualifiées pour le BCN. Le gouvernement et le secteur privé ont déjà dépensé 214,8 millions de dollars pour la mise à jour des réseaux cette année, ce qui a poussé les opérateurs télécoms à investir 7,3 milliards de dollars. Selon le Ministère de l'Information et de la Communication (MIC) du pays, environ 7,5 milliards de dollars devraient être utilisés l'année prochaine pour mettre à niveau les réseaux, et plus de 6,4 milliards par an ensuite jusqu’en 2010. Le consortium d'opérateurs télécoms impliqués dans ce projet imaginent et testent les futurs services qu'ils pourront proposer. Dans la convergence des télécoms et de la télévision Korea Telecom annonce qu'il parie sur le T-commerce (commerce par la télévision) et les achats interactifs et en temps réel. Mais aussi sur le u-learning et le u-campus pour l’Université de Kwangwoon et sept autres lycées. L'opérateur mise enfin sur les services de livre à la demande (BoD : Books On Demand). De son coté, SK Telecom investit dans les services sans fil basés sur les technologies 3.5G HSPDA (High Speed Downlink Packet Access) dédiés aux téléphones et assistants mobiles et les technologies Wi-Bro (Wireless Broadband). LG Dacom s’engage sur la voie du QPS (Quadruple Play Service), c'est-à-dire les services tout-en-un incluant la radio, l'Internet à haut débit, la téléphonie Internet et les communications sans fil dans une seule offre au consommateur ; et mise également sur l'IPTV, la télévision sur Internet, dont les usages se développent très fortement. Enfin, Hanaro Telecom envisage de proposer un service d'IPTV après le lancement prochain sa chaîne de télévision "Hana TV" cette année. Il définira aussi une sa propre offre de services convergents. [via : FinanceAsia.com] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi