L'aménagement numérique serait-il le nouveau défi des collectivités locales? Selon l'Association des Villes et Collectivités pour les Communications Electroniques et l'Audiovisuel (Avicca), les...

L'aménagement numérique serait-il le nouveau défi des collectivités locales? Selon l'Association des Villes et Collectivités pour les Communications Electroniques et l'Audiovisuel (Avicca), les collectivités ont investi cette année 448 millions d'euros pour construire de nouveaux réseaux ouverts aux opérateurs.
 
L'association annonce que les collectivités ont déployé 85 réseaux, dont 48 sont en exploitation, 21 en construction et 16 font encore l'objet d'une procédure de consultation. Alors qu'en 2005, 11 marchés seulement avaient été attribués, l'année 2006 a totalisé 15 marchés, pour un total de 448 millions d'euros.
 
Et les défis sont multiples pour les collectivités. En effet, les principaux projets en cours visent à couvrir les zones blanches, à proposer le très haut débit pour les zones d'activité, les services publics et une partie du grand public, et à proposer des technologies alternatives comme le CPL (Courant Porteur en Ligne).
 
En novembre, le Sipperec, le syndicat intercommunal de la proche couronne de Paris en charge des infrastructures, avait ainsi chargé la société Mecelec de déployer et de commercialiser une offre de télécommunications utilisant le CPL. Cette initiative devrait permettre d'équiper 1.5 million de foyers. Et 835 foyers HLM profitent depuis le 10 janvier du haut débit grâce au projet Domitil, principalement financé par les pouvoirs publics comme la communauté urbaine de Dunkerque.
 
A ce sujet, lire aussi:

Dunkerque se lance dans le haut-débit à petit prix (08/01/2007
Le Courant Porteur en Ligne débarque en région parisienne (24/11/2006)
CPL : Mecelec annonce le téléphone illimité pour 10 euros par mois (08/11/2006)

(Atelier groupe BNP Paribas – 17/01/2006)