En 1999, Bouygues Télécom a réalisé un chiffre d'affaires de 1 276 millions d'euros, contre 593 millions en 1998. Il devrait atteindre 2 300 millions d'euros (15 milliards de F) en 2000, quatre ans ...

En 1999, Bouygues Télécom a réalisé un chiffre d'affaires de 1 276 millions d'euros, contre 593 millions en 1998. Il devrait atteindre 2 300 millions d'euros (15 milliards de F) en 2000, quatre ans après son lancement commercial. Alors que Bouygues Télécom avait prévu d'accroître le nombre de ses clients de plus de 1 million en 1999, pour atteindre 2,4 millions de clients fin 1999, l'opérateur totalisait fin 1999 3,2 millions de clients, soit une progression supérieure à 80 % à cette prévision. Le nombre de clients est aujourd'hui proche de 3,6 millions. Bouygues Télécom devrait être bénéficiaire en 2001. Le groupe Bouygues va procéder à une augmentation de capital, avec droit préférentiel de souscription, d'un montant de 1,5 milliard d'euros (9,8 milliards de F) pour poursuivre sa stratégie de développement dans les télécommunications et Internet. Cette augmentation de capital permettra à Bouygues de financer les activités liées à Internet en exploitant au mieux les synergies existantes au sein du groupe, particulièrement entre TF1 et Bouygues Télécom, de doter Bouygues Télécom des moyens nécessaires au développement de l'UMTS (norme internationale de la 3è génération de téléphonie mobile), et de pouvoir, le cas échéant, accroître sa participation dans Bouygues Télécom, soit par achat de titres détenus par des actionnaires minoritaires, soit par souscription aux augmentations de capital de Bouygues Télécom. 2 022 061 actions seront émises avec droit préférentiel de souscription, soit 1 action nouvelle pour 15 actions anciennes, au prix de 745 euros, entre le 9 mars et le 22 mars 2000 inclus. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 03/03/2000)