Free a multiplié les offres agressives et il faut avouer que sa stratégie paie bien. Iliad, la maison mère du fournisseur d’accès Internet, a publié lundi un chiffre d’affaires en hausse de 77,2...

Free a multiplié les offres agressives et il faut avouer que sa stratégie paie bien. Iliad, la maison mère du fournisseur d’accès Internet, a publié lundi un chiffre d’affaires en hausse de 77,2 % au premier semestre : il s’établit à 221,9 millions d’euros. Dans le même temps, Iliad a enregistré un bénéfice net de 15,9 millions d’euros, en hausse de 46 % !Une performance que le groupe doit plus particulièrement à sa branche Internet, dont le chiffre d’affaires est, ce semestre, en progression de 95 % par rapport à la même période en 2003 : 173,02 millions d’euros. En ce qui concerne le haut débit, le groupe a vu le nombre de ses abonnés fléchir notablement : de 485.000 au 31 décembre 2003 à 768.000 au 30 juin 2004. Le groupe précise dans un communiqué que sa part de marché dans l’ADSL s’établit désormais à 16,8 %, contre 15 % il y a six mois ; un score qui lui assure la seconde place du marché français, derrière France Télécom.

 
31 déc. 2002
30 juin 2003
31 déc. 2003
30 juin 2004

Clients ADSL
99 100
275 630
485 000
768 000

Part de marché de l’accès ADSL en France
7,2%
13,3%
15,0%
16,8%
Source : IliadEt Iliad ne compte pas s’arrêter là, avec son FAI : Cyril Poidatz, le président du conseil d’administration du groupe, a annoncé deux objectifs majeurs. Premièrement, il s’agit d’atteindre le million d’abonnés ADSL au premier semestre 2005. Ensuite Iliad souhaite passer à un taux de clients dégroupés d’au moins 70 %. Ce taux était déjà de 46,2 % à la clôture du premier semestre 2004. Rappelons que depuis la mi-juin, Free offre à ses nouveaux abonnés la possibilité de choisir le dégroupage total, et de s’affranchir ainsi du paiement mensuel de leur abonnement à France Télécom. Puis à la mi-juillet, Iliad annonçait une extension significative de son réseau de fibres optiques : en mai 2005, 600 sites France Télécom (répartiteurs) devraient être connectés à son réseau. (Atelier groupe BNP Paribas – 07/09/2004)