Il y a peu de temps, nous annoncions dans un édito la fin des grandes messes high-tech, rappelant notamment que la société organisatrice du Comdex 2002 fut au bord de la faillite. Toutefois, une ...

Il y a peu de temps, nous annoncions dans un édito la fin des grandes messes high-tech, rappelant notamment que la société organisatrice du Comdex 2002 fut au bord de la faillite. Toutefois, une synthèse des grandes tendances qu’un tel événement peut communiquer est toujours intéressante à lire. Michel Lemallier, 60 ans, consultant indépendant qui a fait auparavant sa carrière chez IBM, revient pour l’Atelier sur cet événement. Avec déjà dix-huit Comdex derrière lui ! Les dix grandes tendances1) Les « securities » Cette année, comme depuis 2 ans, le mot magique était « securities », à tous les niveaux. Un mot qui marche fort depuis le 11 Septembre 2001, mais qui devient de plus en plus important avec l’utilisation croissante des communications sans fil où tout est à faire. Dans son discours d’inauguration, Bill Gates a reconnu que Microsoft faisait actuellement des gros efforts pour combler certaines lacunes de Windows (principalement Outlook) à ce niveau et a lancé le débat sur le « spam » qui à terme pourrait être aussi dangereux pour l’existence qu « Net » que les virus ou autres vers. Microsoft se lance dans cette bataille avec de gros moyens : nous verrons les effets bénéfiques du logiciel « renifleur » SmartScreen, dans quelques mois. 2) Le monde « wireless » Il représentait la partie la plus importante du salon. La croissance dans ce domaine est telle que tout le monde veut prendre une part du gâteau : Intel se positionne en tête avec toute la famille à venir de composants de sa stratégie Radio free. Aux USA, les « hot spots » WiFi sont maintenant au cœur des stratégies marketing des lieux publics, commerces, hôtels, restaurants,….Les « hot spots » gratuits semblent présenter un ratio bénéfices/coûts très juteux. La grande nouveauté est UWB (Ultra Wide Band) IEEE 802.15.3, qui utilise des ondes pulsées de faible puissance, convenant bien aux mobiles, qui est un futur remplaçant de Bluetooth, avec un débit plus élevé. 3) Le « continuous roaming » Le problème amené par cette prolifération de communications « sans-fil » est : comment passer d’un système à un autre, de façon transparente, pour un utilisateur mobile ? Aux USA, les fournisseurs de « hot spots » se regroupent, sur de grandes étendues, pour avoir un système de facturation unique, capable de répartir ensuite les consommations d’un nomade entre les différents WISPs (Wireless Internet Service providers). Intel va plus loin et étudie des « universal communicators » pour utiliser successivement, et de façon transparente, des communications WWAN (cellulaires) et WLAN (WiFi). 4) « Les mesh Networks » La prolifération de réseaux WiFi gratuits aux USA, pousse les WISPs à proposer des solutions à coût réduit, par diminution des connexions filaires aux points d’accès, puisqu’ils peuvent communiquer entre eux par voie hertzienne. 5) Ergonomie des MicrosLe micro classique « tour » est mourant. Partout au salon, des laptops, voir même des desktops qui ne sont que des laptops sans batterie. Mais on constate l’arrivée d’un nouveau type de desktops de salon : les Média Centers à l’ergonomie s’intégrant mieux au mobilier, et qui savent communiquer avec la TV et les autres unités (HiFi, caméscopes, radio,….). Les prix sont encore élevés mais devraient baisser fortement en 2004. Les prix des mobiles se sont effondrés depuis l’an dernier et commencent à 800 $. Le haut de gamme commence maintenant à seulement 2000 $. Les tablettes continuent leur progression en profitant de l’arrivée de Centrino et les prix baissent. Les PDAs deviennent plus sophistiqués, incluant même des micro-claviers alphanumériques, leur prix est en baisse sensible et ils deviennent de plus en plus concurrencés par les Smart Phones. 6) L’année des processeurs 64 bits ? Dans le domaine des processeurs, le grand évènement était l’annonce AMD de « l’Opteron » et autres modèles. IBM et Sun ont déjà annoncé leurs serveurs Opteron. Mais personne n’est capable aujourd’hui de prédire le succès futur de ces processeurs 64 bits, les premiers compatibles x86 : réponse dans un an ! 7) Montée de VoIP et VoWLANLes téléphonistes classiques ont creusé leur tombe depuis des années, avec des tarifs exagérés. Ils ont beaucoup de souci à se faire pour les années à venir. Sur Internet, on peut appeler l’autre bout du monde à un coût quasi nul, à travers ADSL ou même une liaison filaire classique. Les communications vocales sur réseaux WLAN sont prises très au sérieux. Le bouleversement est tel que la FCC (Federal Communication Commission) est en train de se pencher sur le problème pour voir si on ne pouvait pas taxer ces communications, pour éviter un effondrement brutal de la téléphonie classique. 8) Et aussi TvoiP…Pourquoi pas la TV on-demand sur Internet ? Internet passe graduellement du rôle de gigantesque base de données à celui d’un « gros tuyau » de transport des données. Cela existe déjà mais semble vouloir prendre un développement extraordinaire dès 2004, d’où le rôle à jouer croissant des PC Media Center. 9) Du côté des MédiasLe DVD tue le CD, cela se confirme : les prix des graveurs DVD rejoignent le prix d’un graveur CD d’il y a 3 ans (150 $), avec une capacité multipliée par 7 et le DVD-R est à un peu plus de 1 $. 10) Longhorn à l’horizonC’est la future mouture de Windows pour 2005-2006 mais elle occupe déjà beaucoup les esprits et Microsoft entretient le suspense en dévoilant des informations au compte-goutte à chaque discours. Ce sera une « release » importante qui permettra à Windows de se mettre complètement au niveau environnement Internet et sans-fil des années à venir. Pour en savoir plus : lemallim@free.fr( Atelier groupe BNP Paribas – 8/12/2003)