Pour faciliter la prise de décision en tenant compte des analyses de professionnels sur un sujet, il est possible de s'en remettre à un programme qui détermine quelle proposition est la plus pertinente à un moment donné.

S'en remettre aux avis d'experts est une question de calculs

Comment aider la prise de décision quand les avis d'experts autour d'un thème ne parviennent pas à s'accorder ? En automatisant le processus, répond Wouter Koolen, du CWI d'Amsterdam. Celui-ci a mis au point un programme capable de combiner les opinions d'experts à des données sans cesse actualisées et de déterminer quelle peut être la meilleure décision à un moment donné. Et ce n'est pas tout : le système analyse aussi l’évolution de la cohérence dans le temps des rapports des professionnels qui s'expriment et donc accorde plus ou moins de crédit à leurs propos. Techniquement, l'utilisateur doit entrer dans le système les sources en provenance de personnes ou d'institutions qu'il juge expertes sur un sujet.

Croiser l’évolution des avis d’experts

Puis des données relatives à ce sujet. Cela, sur une période donnée. Le dispositif croise alors les différentes analyses émises par une personne avec les faits survenus pour juger de sa pertinence sur le long terme et du crédit à apporter à ses propos pour les prochaines consultations. "Dans le secteur de la météo, par exemple, l'utilisateur peut rentrer les prévisions qu'il a collectées auprès de différents professionnels, ainsi que le temps qu'il fait en temps réel", explique Wouter Koolen à L'Atelier.

Combiner les données sur plusieurs mois

"En combinant les données sur plusieurs jours ou plusieurs mois, le logiciel sera à même ensuite de sélectionner et de croiser les données des meilleures professionnels, c'est-à-dire ceux dont les prévisions se sont rapprochées le plus du réel". En dehors de cette application, les usages sont nombreux. Un tel système s'adresse ainsi aux marchés, dans le but d'optimiser la prise de décisions financières. Mais aussi en entreprise pour améliorer les outils d'aide à la décision. "Cela permettra de croiser les décisions de rapports d'experts et d'automatiser l'analyse des résultats et les évolutions de comportement", ajoute le scientifique. "Cette méthode est déjà proposée dans le domaine de la compression de données".