Enregistrer des documents dans un dossier permettrait aux individus de se "décharger" d'un trop plein d'informations.

La sauvegarde de fichiers permet de développer une meilleure mémoire

La créativité pourrait-elle être "boostée" par le simple fait de sauvegarder des documents sur son ordinateur ? C'est en tout cas ce qu'avance une étude publiée récemment dans le journal Psychological Science par une équipe de chercheurs de l'université de Californie à Santa Cruz. En effet, le fait d'enregistrer un document et ainsi s'assurer qu'il soit accessible numeriquement présent permettrait aux individus de s'alléger l'esprit pour pouvoir emmagasiner de nouvelles informations.

Et pour appuyer leur thèse, les chercheurs ont effectuer un test auprès d'étudiants : ils leur ont demandé de regarder l'un après l'autre deux pdf comprenant une liste de noms communs pendant 20 secondes. La moitié des étudiants se sont vus demander d'enregistrer le premier document avant de lire le second pendant que l'autre moitié devait simplement de le fermer. Les chercheurs ont ainsi constaté que les étudiants ayant enregistré le premier fichier se souvenait plus de noms contenus dans le second que ceux qui n'avait rien enregistré.

Benjamin Storm, l'un des chercheurs à l'origine de cette étude, explique "qu'utiliser les ordinateurs et autres outils informatiques comme une extension de la mémoire permettraient ainsi aux individus de se protéger face aux conséquences qu'engendrent les 'oublis'". Plus encore, celui-ci avance que ces sauvegardes offriraient des bénéfices du point de vue créatif puisque le fait de "réduire la place occupée par de vieilles information dans la mémoire humaine pourrait faciliter la capacité des individus à développer de nouvelles idées et même à résoudre des problèmes complexes".

Rédigé par Aurore Geraud
Responsable éditoriale