Opérateur de services de télécommunications d’origine britannique créé en 1994, présent en France depuis janvier 1998, First Telecom revendique à ce jour 20 000 clients pour ses services de téléphon...

Opérateur de services de télécommunications d’origine britannique créé en 1994, présent en France depuis janvier 1998, First Telecom revendique à ce jour 20 000 clients pour ses services de téléphonies longue distance et un million de cartes prépayées vendues. Positionné sur les marchés résidentiels et les petites entreprises, l’opérateur revendique au total 350 000 clients. Actuellement, First Telecom couvre quatre régions: Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Nord-Pas-de-Calais, Rhône-Alpes et Auvergne. L’opérateur affirme proposer des tarifs inférieurs de 23 % à ceux de France Télécom pour les appels nationaux longue distance (à condition de téléphoner dans une zone couverte), de 30 à 50 % en moyenne sur les communications internationales (220 destinations proposées) et de 30 % sur les appels vers les mobiles. L’économie sur les appels vers les mobiles d’une durée inférieure à une minute peut atteindre 75 % grâce à une cadence de facturation de 15 secondes. Son taux de résiliation serait inférieur à 1 %.

Outre une carte prépayée classique pour le grand public (à 50 et 100 F 1,09 F TTC pour les appels nationaux et 2 F TTC pour les communications vers portables), First Telecom propose une carte “post-payée” non jetable destinée aux entreprises et des cartes dites “comarquées” distribuées par une autre entreprise sous son nom de marque. France Loisirs, premier client de cette offre, a vendu 300 000 cartes.

Bien que l’opérateur ne communique aucun résultat financier, son PDG, Luc Terral précise que “l’année 1998 a été plus difficile que prévu” et que l’objectif du plan d’affaire initial (70 millions de chiffre d’affaires) ne sera pas atteint. En conséquence, First Telecom a dû opérer “un recentrage stratégique sur deux familles de produits, cibler les clients qui consomment le plus et introduire plus rapidement que prévu les cartes prépayées”. Les clients de First Telecom consomment en moyenne mensuellement près de 200 F. (Stratégies Télécoms & Multimédia 10 au 17/12/1998)