SFR, premier opérateur à avoir lancé la 3G en France en novembre 2004, a annoncé le 16 avril la mise en place d'une nouvelle offre data mobile. Principale caractéristique: cette nouvelle formule permet des débits pouvant aller jusqu'à 3.6 Mbit/s...

SFR, premier opérateur à avoir lancé la 3G en France en novembre 2004, a annoncé le 16 avril la mise en place d'une nouvelle offre data mobile. Principale caractéristique: cette nouvelle formule permet des débits pouvant aller jusqu'à 3.6 Mbit/s, contre 1.8 Mbit/s précédemment.
 
L'offre, qui s'appuie sur la 3.6, une nouvelle version de la HSDPA (High Speed Downlink Packet Access), est gratuite jusqu'au 10 juillet, date à laquelle elle sera ensuite facturée 5 euros par mois, HT pour les entreprises et TTC pour les particuliers. Plutôt avantageux!
 
En effet, elle permettra à ses utilisateurs une plus grande vitesse de transfert des données, et la possibilité de se connecter à Internet depuis son mobile et d'utiliser sa messagerie électronique plus facilement.
 
Petit bémol, tout le monde ne pourra pas en profiter. SFR, qui couvre actuellement 65 % de la population en 3G/3G+, vise les 70% pour la fin de l'année. L'opérateur cible donc prioritairement pour le déploiement de sa couverture HSDPA 3.6 les grandes agglomérations et les zones fréquentées par les professionnels (gares, aéroports, zones d'affaires...).
 
Autre limitation, et de taille: pour le moment, seul le Motorola RAZR V3xx est compatible avec cette nouvelle technologie. Mais Nokia et Samsung devraient proposer prochainement des terminaux dédiés.
 
Tout semble aller pour le mieux pour SFR, qui vient d'annoncer avoir franchi la barre des 3 millions d'abonnés à ses offres 3G!
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/04/2007)