Ex aequo : avec quelques jours de décalage, SFR a annoncé le même nombre d'abonnés à ses offres de téléphonie troisième génération que la filiale de France Télécom Orange. Cette dernière a...

Ex aequo : avec quelques jours de décalage, SFR a annoncé le même nombre d'abonnés à ses offres de téléphonie troisième génération que la filiale de France Télécom Orange. Cette dernière a confirmé une information parue dans le quotidien Libération lundi matin, réaffirmant son objectif d'atteindre les 500 000 abonnés 3G et Edge d'ici à la fin de l'année.

Sur les 100 000 abonnés, Orange affirme que 70 % sont des particuliers et que les chiffres publiés fin mai sont en ligne avec les objectifs de l'opérateur. Mardi matin, SFR a à son tour publié les chiffres : 100 000 abonnés à ses offres 3G fin mai (dont 90 % de particuliers ) et le même objectif que son concurrent d'atteindre les 500 000 abonnés d'ici à la fin de l'année.

La performance est belle pour l'opérateur de Vivendi Universal, alors qu'Orange détient habituellement tous les leaderships. SFR a peut-être bénéficié de son avance son concurrent : il avait lancé la 3G grand public le 10 novembre 2004, quasiment un mois avant Orange.

Bouygues Télécom aura préféré à la 3G la technologie Edge, moins rapide mais aussi bien moins coûteuse. Il l'a lancée la semaine dernière à l'intention des professionnels...

(Atelier groupe BNP Paribas - 31/05/2005)