téléphonie fixe à destination des entreprises. Déjà partenaires en Belgique avec 35 % de part de marché, les deux groupes commercialisent une solution globale pour les PME-PMI à compter d'aujourd'h...

téléphonie fixe à destination des entreprises. Déjà partenaires en Belgique avec 35 % de part de marché, les deux groupes commercialisent une solution globale pour les PME-PMI à compter d'aujourd'hui. Outre l'installation du système téléphonique, la maintenance, un forfait variable (6, 12, 24, 48, 72 heures et plus par mois) de communications nationales souscrit pour un an, ce package comprend aussi un plan de financement à taux préférentiel créé par Siemens France, le tout distribué par un des 37 installateurs Siemens. L'offre est limitée aux communications nationales "parce que les disparités entre les tarifs des communications internationales sont trop nombreuses". Pour ses communications internationales et celles émises vers des mobiles, l'entreprise peut toutefois bénéficier de remises pouvant aller jusqu'à 30 %. Pour expliquer ce partenariat, Pierre Lestag, directeur de la division télécommunications privées chez Siemens indique "nous nous sommes aperçus que les entreprises étaient à la recherche de ce type de solutions. Souvent, lorsqu'elles souhaitent changer d'opérateur, elles font marche arrière devant l'importance de l'investissement pour modifier leur installation". Belgacom reroute les communications à travers son réseau. Pour l'instant, seules onze villes en province parmi les plus grandes ainsi que trois points d'accès à Paris sont couverts par cette offre "notre ambition est de couvrir trois autres sites d'ici à septembre". S'adressant aux PME-PMI dépensant entre 10 000 et 300 000 F de communications, l'offre de Siemens-Belgacom devrait permettre à ces entreprises de réaliser 20 % d'économie sur leur poste télécoms. D'ici à la fin septembre, les deux groupes espèrent séduire 500 clients. (La Tribune - 01/04/1998)