Premier concurrent de France Télécom pour les appels longue distance, le "7" de Cegetel, vient d'atteindre sur les quatres zones ouvertes (l'Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais, le Rhône et l'Auver...

Premier concurrent de France Télécom pour les appels longue distance, le "7" de Cegetel, vient d'atteindre sur les quatres zones ouvertes (l'Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais, le Rhône et l'Auvergne) les 100 000 abonnés, un mois et demi après son lancement "nous sommes en avance sur nos objectifs initiaux et avons rehaussé notre prévision à 600 000 abonnés à la fin de l'année contre 500 000 initialement". 15 000 contrats de souscription supplémentaires ont d'ores et déjà été envoyés sur les autres régions non encore ouvertes. Le 1er avril, le "7" ouvrira en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Corse. Le reste de la France sera couvert par étape, au plus tard le 1er juin "ce calendrier sera tenu" affirme son directeur général, Philippe Germond. Selon les premières indications, on s'aperçoit que la durée d'appel est relativement longue, 6 minutes 40 en moyenne alors que Cegetel escomptait 5 mm 30. 80 % des communications relèvent de la longue distance et internationales. Rappelons que les communications locales sont toujours acheminées par France Télécom à l'exception d'Annecy où Lyonnaise Câble offre un service de téléphone par le câble. A compter du 15 avril, le "7" devrait être disponible dans de grandes enseignes de distribution ainsi que dans les boutiques de téléphonie mobile, soit un réseau de 1 400 points de vente. Les 300 espaces SFR seront rebaptisés "Espace Cegetel". Le réseau FNAC Télécom, Darty, les boutiques Phone House, les hypermarchés devraient aussi participer à la commercialisation du "7". (La Tribune - Les Echos - Le Figaro Economie - 16/03/1998)