La constellation satellitaire Skybridge, destinée aux transmissions de données à haut débit ,devrait annoncer aujourd'hui son premier accord de distribution avec l'opérateur public australien Telstr...

La constellation satellitaire Skybridge, destinée aux transmissions de données à haut débit ,devrait annoncer aujourd'hui son premier accord de distribution avec l'opérateur public australien Telstra. Devant être finalisé au troisième trimestre, cet accord prévoit que Telstra "distribue les services de Skybridge pour l'Australie, la Nouvelle Zélande et différents pays d'Asie du Sud-Est". Pour l'instant, la Chine, l'Inde, Taïwan et le Japon sont exclus de cet accord. Par ailleurs, Telstra va devenir actionnaire du consortium pour un montant non révélé, jugé "'très substantiel" par Pascale Sourisse, le PDG de Skybridge. Elle explique "Telstra aura la responsabilité de la fixation des prix du service et percevra l'intégralité des revenus". En contrepartie, l'opérateur australien reversera à Skybridge une redevance proportionnelle à l'utilisation des infrastructures, soit 2 cents par mégaoctets transmis. Ce tarif devrait permettre aux opérateurs d'offrir des prix "très compétitifs" aux utilisateurs. Skybridge devrait "a priori" utilisé ce modèle de répartition des revenus dans le reste du monde. Pascale Sourisse affirme "nous sommes en discussions très avancées avec d'autres opérateurs. Nous devrions annoncer d'autres accords dans les prochains mois". Le système sera composé de 80 satellites dont les lancements devraient commencer début 2002. Avec la moitié seulement de ses satellites, le service devrait s'ouvrir dans le second semestre de cette même année. Le seuil de rentabilité devrait être atteint trois ans après son lancement avec cinq millions d'abonnés. (Le Figaro - 23/06/1999)