Les téléphones servent encore surtout à envoyer des messages. Naviguer sur Internet et utiliser des applications arrive après. Mais leur croissance est fulgurante.

Le SMS reste le premier usage du téléphone aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, le SMS reste le premier usage des téléphones portables. ComScore, à travers une  enquête menée auprès de plus de 30 000 utilisateurs de portables américains, monter ainsi que, malgré l'essor du smartphone, les nouveaux usages possibles du téléphone n'ont pas encore pris le pas sur une utilisation plus classique. Ainsi, au cours du mois d'août, ils sont 70% des personnes interrogées à avoir envoyé au moins un message texte depuis leur téléphone.

De nouveaux usages pas encore généralisés

A l'inverse, lorsque l'on s'intéresse au deuxième usage, à savoir le recours aux navigateurs Internet, l'écart est conséquent, puisque seuls 42 % des utilisateurs effectués les ont effectivement employés au cours du mois d'août. Un pourcentage qui se rapproche de celui des personnes ayant téléchargé une ou plusieurs applications (40 %). Quant aux réseaux sociaux et autres jeux vidéo,  ils restent assez sous-utilisés, avec respectivement des pourcentages de 30 et 20%.

Une croissance qui pousse au nivellement

Il est toutefois nécessaire de nuancer l'analyse à l'aune des tendances évolutives de ces chiffres. En effet, les différences de croissance entre ces usages sont flagrantes. Ainsi, celles des navigateurs comme des réseaux sociaux sont deux fois plus rapide que celle des messages textes (2 % tous le deux mois, contre 1 % pour les SMS). Le téléchargement d'application connaît même une augmentation encore plus rapide, à 3 % par bimestre. L'on assiste de fait à un effet de rattrapage, qui à terme, devrait bouleverser la hiérarchie des usages faits du téléphone, au profit des fonctions online proposées par les smartphones