Création et envoie de sondages, compteur de produit, livraisons automatisées… la jeune pousse BackerKit gère l’accroissement d’activité des start-up après une campagne de financement participatif. Explications.

La start-up BackerKit s’occupe des jeunes pousses post-crowdfunding

Les plateformes de crowdfunding en France se spécialisent et se popularisent. Quand le projet n’est pas encore assez mature ou trop risqué, c’est un mode de financement privilégié par les start-up. Mais cela ne fait pas tout. Une fois la campagne de financement participatif réussie, la jeune pousse a encore plus de travail. Elle dispose désormais de fonds pour lancer son produit ou son service et doit donc le fabriquer, le mettre en place, livrer ses soutiens, profiter de la visibilité due à la campagne… C’est à ce moment-là qu’intervient BackerKit.

Cette start-up a justement été créée pour aider ses pairs à décoller après une levée de financement. Comme son nom l’indique, la jeune pousse se focalise sur les soutiens. BackerKit propose en effet une multitude d’outils et de services bien pratiques pour optimiser les résultats d’une campagne de financement participatif. Les start-up nouvellement financées peuvent créer des sondages, un compteur de produits à fabriquer, permettre aux participants à la campagne de crowdfunding de mettre à jour leurs informations, suivre leurs statuts, gérer leurs demandes, automatiser les livraisons, autoriser de nouvelles commandes…

En résumé, la jeune pousse aide ses pairs à honorer leurs promesses pendant cette phase “stressante” et “pas très amusante” selon les témoignages de startupers.

Pour cela, la jeune entreprise californienne a conclu des partenariats avec trois plateformes de crowdfunding : Indiegogo, Kickstarter et Tilt Pro.

Rédigé par Sophia Qadiri
Journaliste