Le finlandais Nokia a remporté le contrat d'équipement pour le réseau que Tele 2 s'apprête à déployer dans une douzaine de pays européens, dont le Royaume-Uni, la Suisse, l'Espagne, le Portugal, l...

Le finlandais Nokia a remporté le contrat d'équipement pour le réseau que Tele 2 s'apprête à déployer dans une douzaine de pays européens, dont le Royaume-Uni, la Suisse, l'Espagne, le Portugal, la Belgique, l'Allemagne, l'Autriche et la France. Tele 2 a obtenu en France en mai 1998 une licence d'opérateur global de l'ART avec le préfixe 4. Selon le directeur technique de la filiale française, Eric Le Roy, la commercialisation des services de Tele 2 débutera en France d'ici à la fin de ce semestre "en direction de la clientèle résidentielle et des PME". Deux centres d'appel seront ouverts, le premier à Raon-L'Etape, dans l'est de la France qui emploiera 115 personnes, le second employant 200 personnes à Velizy. Ayant commencé sa diversification dans les télécommunications il y a vingt ans, le groupe industriel suédois Kinnevik s'est allié au printemps dernier avec Millicom International au sein de SEC (société européenne de communication) qui gère Tele 2. Après la Suède, l'opérateur s'est implanté au Danemark, en Norvège, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Suisse. Son prochain marché est la France avant d'atteindre l'Italie, l'Espagne et le Portugal. Au cours du 4ème trimestre, la SEC a enregistré près de 800 000 nouveaux abonnés, soit une hausse de 40 %. Outre Tele 2, la SEC héberge Tango, une société de téléphonie mobile luxembourgeoise (25 000 abonnés), 3C qui gère des téléphones publics ainsi que Transcom International, un prestataire de services dans le domaine de la facturation et du suivi clientèle. (La Tribune - 25/01/1999)