Datawind, une entreprise proposant des dispositifs d’accès à internet pour des populations à faibles revenus en Inde, s’adresse aujourd’hui aux consommateurs américains.

La tablette devient plus épurée et s’adresse aux individus à faibles revenus

 

Un récent rapport de l'UIT (Union Internationale des Télécommunications) constate qu’un cinquième de la population Américaine n’a pas accès à Internet, et que le prix en est le frein principal. Et c’est certainement pour cette raison que la part des tablettes à faible coût (inférieur à 149$) devrait progresser de 25% entre 2011 et 2014 pour représenter 35% du marché des tablettes numériques aux États-Unis. C’est pour cette raison que l’entreprise anglaise Datawind a souhaité diffuser sur le marché américain sa gamme de tablettes proposée à l’origine en Inde pour faciliter l’accès à internet des étudiants. D’après le PDG de Datawind, Suneet Singh Tuli,l’objectif de l’entreprise est de fournir des solutions d’accès à internet pas cher dans l'espoir de permettre aux familles à faible revenu de profiter à la fois d’accéder à internet sur mobile et aux applications des tablettes.

Des tablettes permettant avant tout d’avoir accès à internet

Ainsi, l’entreprise vient de lancer sur le marché américain 3 tablettes numériques low-cost, allant à moins de 40 à en dessous de 130 dollars, dotées d’une faible gamme de matériel informatique. La tablette Android commercialisée aux États-Unis sous le nom de UbiSlate 7Ci est identique au produit lancé par l’entreprise en 2011 pour le marché Indien (Aakash 2). Celle-ci mesure 18 cm, dispose d'une connectivité Wi-Fi et de 4 Go de stockage. Le point intéressant est qu’elle est alimentée par une puce Cortex A8 de 1 GHz, qui a été choisie pour des raisons économiques, puissance étant équivalente aux appareils crées il y a 4 ans. Les deux autres tablettes proposent une augmentation en gamme en proposant soit une connexion 2G, soit un accès 3G.Toutefois, Datawind estime que le dispositif qui devrait rencontrer le plus grand succès est la tablette d’entrée de gamme car elle donne la possibilité de se rendre sur internet et d’utiliser des applications mobiles pour ceux qui n’en auraient jamais eut l’opportunité autrement.

La technologie accessible à tous?

Cependant, le public visé n’a peut être même pas de connexion wifi chez eux, et donc, ces tablettes Android, bien que peu onéreuses risquent de rencontrer des difficultés à s’imposer sur le marché. D’autant plus que certains acteurs tel que Amazon avec son Kindle et Aldi avec Medion Lifetab proposent également aujourd’hui des tablettes de qualité et à faible coût dont le prix est équivalent aux deux tablettes les plus chères de Datawind. Enfin, l’émergence de ces dispositifs comprenant un minimum de technologie vient s’opposer aux fabricants qui cherchent à avoir des produits de plus en plus performants incluant le plus de technologie possible. Les entreprises s’intéressent ainsi au low-cost afin de répondre à une nouvelle demande des consommateurs souhaitant disposer seulement des fonctions principales d’un produit et afin d’offrir un accès égalitaire à internet pour une population de plus en plus connectée.

Rédigé par Manon Garnier
Journaliste