Quasiment deux mois jour pour jour après l'annonce de sa signature avec Orange d'un contrat d'opérateur virtuel, le suédois Tele 2 lancera son offre de téléphonie mobile demain. Simplement baptisée

Quasiment deux mois jour pour jour après l'annonce de sa signature avec Orange d'un contrat d'opérateur virtuel, le suédois Tele 2 lancera son offre de téléphonie mobile demain. Simplement baptisée Tele2 Mobile, celle-ci se compose de forfaits sans engagement, qui s'adresse aux consommateurs déjà équipés d'un mobile et ne souhaitant pas en changer et de forfaits dits "téléphones inclus" pour les consommateurs qui n'ont pas encore de mobile et pour ceux qui souhaitent renouveler leur téléphone tout en payant moins cher.

Chacune des deux offres propose trois forfaits de 30 minutes, une heure et deux heures. La formule sans engagement facture ces trois forfaits à respectivement 9,85 euros, 14,85 euros et 21,85 euros... A quoi doivent être ajoutés les frais de mise en service de la première carte SIM, de 15 euros. La formule "téléphone inclus" propose d'acquérir un téléphone Nokia 6610i, offert avec la souscription d'un forfait 30 minutes (14 euros par mois), une heure (19 euros) ou deux heures (26 euros).

Tele 2 propose une facturation à la seconde (dès la première seconde) et des SMS unitaires au prix plutôt concurrentiel de 0,09 euro. Tous les forfaits donnent également accès au GPRS, aux MMS, au roaming sur demande et au portail mobile de TELE2 GoLive.

Le groupe fait savoir dans un communiqué de presse publié ce matin que sa campagne Internet de pré-lancement de l'offre a déjà ramenée plus de 130 000 pré-inscriptions. Pour Tele 2, pas de doute, son arrivée sur le marché de la téléphonie mobile sera couronnée de succès : l'opérateur se base sur les résultats d'une étude publiée par l'Internaute magazine, selon laquelle les motifs d'insatisfaction chez les clients de la téléphonie mobile seraient nombreux. L'étude rapporte également que la part des utilisateurs tentés d'aller vers la concurrence est en constante augmentation : 57,6 % de personnes interrogées sont prêtes à changer d'opérateur pour un service moins cher.

Aujourd'hui, l'objectif de Tele 2 est de devenir le quatrième opérateur de téléphonie mobile en France, voire le numéro trois devant Bouygues Télécom.

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/06/2005)