Google a une nouvelle ambition, se débarrasser des mots de passe de messagerie en ligne. Le géant du net cherche un moyen plus sûr que les protections alphanumériques actuelles.

Le temps du mot de passe traditionnel touche-t-il à sa fin ?

La méthode envisagée par Google est de se servir de plusieurs appareils pour remplacer le mot de passe. Pour se connecter à son compte Google depuis son ordinateur, l’utilisateur est incité à appuyer à différents endroits de son téléphone mobile pour prouver son identité et qu’il est bien en possession de celui-ci. Cette méthode a l’avantage de la rapidité et d’une sécurité accrue mais peut poser problème en cas de perte ou de vol de mobile. Pour faire face à ce risque, Google utilise encore en méthode complémentaire le mot de passe traditionnel.

Dans un second temps, on peut imaginer que cette roue de secours sera remplacée par une analyse de l’empreinte digitale ou de la rétine de la personne souhaitant se connecter. Pour ceux qui refuseraient de passer à ces méthodes, il sera bien sûr quand même possible de conserver les mots de passe classiques déjà en place. Pour le moment le programme utilisant deux appareils afin de s’identifier n’en est encore qu’à la phase bêta pour les utilisateurs d’iOS et d’Android mais Google étendra probablement très rapidement cette expérience.

Cela n’est pas sans rappeler l’initiative de Yahoo et de son mot de passe à la demande. A chaque connexion sur son compte, l’utilisateur recevait un code d’activation sur son téléphone qui lui évitait d’avoir à retenir un code sur le long terme. Cependant, toutes ces méthodes convergent petit à petit vers l’unicité du mot de passe se basant sur l’unicité de chaque être humain et de ses caractéristiques biologiques comme par exemple la forme des veines.

 
Rédigé par Constance Guyon
Journaliste / attachée de production