La division recherche et développement de France Télécom vient de recruter 100 nouveaux thésards (soit le double de la moyenne annuelle des trois dernières années), portant ainsi à 200 le nombre...

La division recherche et développement de France Télécom vient de recruter 100 nouveaux thésards (soit le double de la moyenne annuelle des trois dernières années), portant ainsi à 200 le nombre de thésards effectuant des travaux de recherche dans ses laboratoires. En cohérence avec l'ambition affichée par la commission européenne, le groupe a annoncé que « le niveau de recrutement de thésards devrait encore se renforcer en 2005, avec un élargissement plus marqué à l'international ».
A l'issue de leur doctorat, près d'un tiers d'entre eux sont recrutés au sein des équipes de recherche et développement du groupe. Cette démarche s'inscrit dans la volonté de France Télécom de renforcer significativement ses activités de recherche : en 2004, l'opérateur a consacré 1,3 % de son chiffre d'affaire à la R&D… soit une hausse de 20 % de ses investissements dans ce domaine !

Les travaux des jeunes ingénieurs sont pilotés par des experts confirmés au niveau mondial et reconnus par leurs pairs du monde scientifique. Extrêmement variés, les sujets de thèses portent sur tous les domaines favorisant l'émergence de services intégrés :

  nouveaux usages et connaissance du client
  interactions naturelles et interfaces homme-machine
  outils et méthodes pour l'anticipation des services
  accès multimodal et objets communicants
  technologies de l'image, de la parole et du son
  architectures et infrastructures logicielles réparties
  génie logiciel
  sécurité et technologies de la confiance
  technologies optiques dans les réseaux de transport, d'accès et domestiques
  technologie de modélisation et d'optimisation de réseaux
  réseaux d'accès fixes et mobiles

(Atelier groupe BNP Paribas - 07/10/2004)