Selon le cabinet d’études technologiques Gartner, les ventes de téléphones mobiles dans le monde ont augmenté de 18 % au premier trimestre 2003 par rapport au premier trimestre 2002. Il s’est ...

Selon le cabinet d’études technologiques Gartner, les ventes de téléphones mobiles dans le monde ont augmenté de 18 % au premier trimestre 2003 par rapport au premier trimestre 2002. Il s’est vendu 112,7 millions d’unités sur cette période, ce qui signifie que le rebond de 14 % de croissance constaté au dernier trimestre 2002 s’amplifie. Après l’année de récession en 2001 (- 3,2 %), et la faible croissance de 6 % de l’an dernier, les perspectives sont nettement meilleures cette année.

Les combinés de la nouvelle génération séduisent un grand nombre d’utilisateurs à la recherche d’un nouveau téléphone portable, ce qui explique en partie l’explosion des ventes au premier trimestre 2003. Nokia conserve largement la tête du classement des opérateurs, avec 35 % des parts de marché, devant Motorola, 14,7 %, et Samsung, 10,5 %. Viennent ensuite Siemens avec 7,6 % des parts, et Sony Ericsson, 4,8 %.

Les acheteurs sont clairement conquis par la plupart des nouveaux services proposés par les opérateurs, comme les écrans couleur, les lecteurs MP3, les caméras ou les appareils photo intégrés. En revanche, les services multimédia ne suscitent pas d’engouement particulier, ainsi que le révèle cabinet d’études AT Kearney. Le nombre de possesseurs de mobiles en Europe ayant surfé sur Internet depuis leur téléphone n’est passé que de 8 % en juin 2002 à 9 % en avril 2003. Une croissance très faible de mauvaise augure pour les opérateurs.

(Atelier groupe BNP Paribas – 04/06/03)