A compter du 26 janvier, France Télécom proposera aux Pays-Bas ses services de téléphonie mobile via sa filiale Dutchtone. L'an passé, le nombre d'utilisateurs de téléphones portables aux Pays-bas e...

A compter du 26 janvier, France Télécom proposera aux Pays-Bas ses services de téléphonie mobile via sa filiale Dutchtone. L'an passé, le nombre d'utilisateurs de téléphones portables aux Pays-bas est passé de 1,7 million à 3,4 millions. Selon Dutchtone qui proposera trois types d'abonnements, ce marché devrait croître de 30 % en 1999. Directeur de France Télécom Pays-Bas, Jérôme Rémy affirme "nous attendons entre 150 000 et 200 000 clients pour cette année". Pour regrouper toutes les activités de France Télécom aux Pays-Bas, Michel Bon a annoncé la création d'un holding dénommé provisoirement Dutchtone Group. Cette structure sera détenue à 86 % par France Télécom, les 14 % restants étant détenus à parts égales par les deux banques ABN AMRO et Rabo. Elle regroupera la totalité de la filiale dans la téléphonie Duchtone et du deuxième câblo-opérateur du pays Casema (1,1 million d'abonnés). "Prochainement", Dutchtone Group intègrera les actifs hollandais d'EuroNet Internet BV, fournisseur d'accès aux Pays-Bas (50 000 abonnés, principalement des sociétés et 10 000 abonnés en Belgique).

Actuellement, France Télécom serait en négociation avec le belge Telinfo et d'autres partenaires. Président du holding, Jérôme Rémy, précise "notre intention est de conserver la majorité. Les discussions avec Telinfo devraient aboutir dans les semaines à venir. Nous parlons aussi avec d'autres actionnaires potentiels, notamment dans le monde de la télévision commerciale aux Pays-Bas". Dutchtone proposera, selon Jérôme Rémy, son service de téléphonie fixe indirecte à l'aide d'un préfixe "avant l'été prochain", ce qui lui permettra d'introduire des offres intégrées de communication fixe et mobile. (Le Figaro - 23-24/01 - Les Echos - La Tribune - 25/01/1999)